Les merveilles du Jardin botanique de l'Université Charles

r_2100x1400_radio_praha.png

Dans ce Magazine culturel, on a beaucoup parlé du Jardin botanique de Prague, et vous voudriez, peut-être, en savoir plus. En fait, à Prague, il y a deux jardins botaniques : celui qui se trouve dans le quartier de Troja, à proximité du Zoo de Prague, et qui a été crée à la fin des années 60. Et puis "le nôtre", le Jardin botanique de l'Université Charles, situé au centre ville, à deux pas de la place Charles.

Dans ce Magazine culturel, on a beaucoup parlé du Jardin botanique de Prague, et vous voudriez, peut-être, en savoir plus. En fait, à Prague, il y a deux jardins botaniques : celui qui se trouve dans le quartier de Troja, à proximité du Zoo de Prague, et qui a été crée à la fin des années 60. Et puis "le nôtre", le Jardin botanique de l'Université Charles, situé au centre ville, à deux pas de la place Charles. Il y a quatre ans, il a fêté son centenaire. Mais attention, l'histoire des premiers jardins botaniques pragois, où l'on cultivait essentiellement des plantes médicinales, remonte au 14e siècle, à l'époque de Charles IV. Le Jardin botanique de l'Université Charles est avant tout un centre de recherche, destiné aux étudiants en sciences naturelles et aux botanistes. Mais en même temps, Michel Laverret l'a déjà dit, c'est un endroit calme et romantique, très recherché par les Pragois et les visiteurs de la capitale, un endroit qui permet de fuir les soucis, le bruit et la civilisation.

Le parc qui entoure le jardin, ainsi que les serres rénovées, sont accessibles au public, et ceci pendant toute l'année, du matin au soir. Et alors, si vous aimez les palmiers, les cactus impressionnants, les petits lacs aux nénuphars, les magnolias, les arbres et buissons exotiques, si vous voulez voir une orchidée blanche aux petits carrés violets, qu'Olga Havlova a amenée de Thaïlande et offerte au Jardin botanique, ne manquez pas de visiter, quand vous serez à Prague, ce royaume de la flore, qui vous attend à dix minutes de marche seulement de la place Venceslas. Et vous, qui aurez l'occasion de venir avant le 5 mai prochain, n'oubliez pas de visiter l'exposition de photographies de Michel Laverret au Musée national.

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture