Les nanotechnologies tchèques au Japon

Photo: Filip Jandourek, ČRo

La République tchèque fait partie des leaders du domaine de la nanotechnologie. Le pays est à la pointe dans la recherche de nouvelles utilisations de ces technologies. Cela est notamment prouvé par les succès des sociétés tchèques présentes à la dernière Foire internationale des nanotechnologies « Nano tech 2014» à Tokyo. Le pavillon tchèque y a obtenu le prix ‘Special award’.

Photo: Filip Jandourek, ČRo
En outre la société Elmarco, qui possède sa propre filiale au Japon depuis six ans, les couleurs tchèques ont également été incarnées par les représentants des agences CzechInvest et CzechTrade, les sociétés SVCS Process Innovation s.r.o, le groupe CLUTEX, l’Université technique de Liberec et le Centre de la technologie de l’Académie des sciences. La présentation de ces réussites de la nanotechnologie tchèque a été permise grâce au soutien du projet ‘Participation commune aux expositions spécialisées et aux foires à l’étranger 2013-2014’, financé par les fonds structurels de l’Union européenne.

La société Elmarco est la première entreprise au monde qui fabrique et vend des équipements pour la production d’un matériel composé de nanofibres à l’échelle industrielle. Nanospider est une technologie unique qui permet la production industrielle de textiles non-tissés et composés de nanofibres. La deuxième génération des appareils NanospiderLAB est un dispositif compact et abordable destiné au travail expérimental avec les nanofibres, qui est équipé du même système d’électrodes que les lignes de production industrielles. Les avantages d’une telle technologie sont la fiabilité, la productivité et la qualité finale des nanofibres. Ceux-là sont utilisés en médecine, mais aussi par exemple lors de la filtration de l’air ou de liquides, pour des vêtements fonctionnels ou en acoustique.

Près de 638 exposants venus de 21 pays du monde entier se sont présentés à la Foire internationale des nanotechnologies « Nano tech 2014», qui a accueilli 45 841 visiteurs sur trois jours à la fin du mois de janvier.