Les plats pascals tchèques traditionnels : une spécialité pour chaque jour de fête

Photo: Štěpánka Budková

Symbolisant la Rédemption, l’espoir et la résurrection du Christ, Pâques est la plus importante des fêtes chrétiennes. Mais cette fête, qui marque aussi traditonnellement l’arrivée du printemps, ne serait pas ce qu’elle est sans tous les plats préparés spécialement pour l’occasion !

La Semaine sainte et le week-end pascal sont une période de contraste entre la fin du Carême, avec ses 40 jours de jeûne et d’abstinence, et l’abondance qui lui fait généralement suite.

Si pour les chrétiens, cette abondance de bonnes choses sur la table permet de célébrer la bonne nouvelle de Pâques, pour les autres elle accompagne aussi, au sortir d’un long hiver, le retour des beaux jours et, avec eux, d’une certaine forme de vie. Traditionnellement, chaque région en République tchèque possède ses propres spécialités.

En voici quelques-unes des principales, toutes riches en symboles :

Les gourmands peuvent faire confiance aux « Jidáše »

'Jidáše',  photo: Stanislava Brádlová,  ČRo

Dès le Jeudi saint, les rues des villages vibrent au son des crécelles de Pâques actionnées par les garçons. C’est ce jour-là que l'on prépare la pâte levée des Jidáše. Ces viennoiseries symbolisent la corde avec laquelle l’apôtre traître Judas se serait pendu. La tradition veut qu’on les recouvre de miel et qu’on les mange le matin du Jeudi saint. De préférence avant le lever du soleil afin de rester en bonne santé, mais aussi d’éviter toute morsure de serpent ou piqûre de guêpe.

La Terre laisse apparaître ses trésors cachés

Le Vendredi saint est le jour de jeûne le plus strict de toute l’année. Il n’est cependant pas nécessaire d’avoir l’estomac absolument vide, mais seulement de consommer des mets légers et sans viande. Le poisson est toutefois accepté. Autrefois, les personnes qui ne pouvaient pas se permettre d’en acheter, faisaient cuire au four, à défaut, de la purée de pommes de terre qui se présentait sous la forme d’un poisson.

La carpe de jeûne,  photo: Martin Čuřík,  ČRo

Le plat de jeûne le plus courant pour le Vendredi saint reste cependant une soupe aux choux et aux pommes de terre bien consistante. Epinards, légumes ou encore quenelles sucrées sont également couramment cuisinés. Et après le repas, surtout aussi léger, quoi de mieux qu’une promenade en forêt ? D’autant que l’on dit en Tchéquie que la Terre s’ouvre et laisse apparaître tous ses trésors cachés ce jour-là...

L’incontournable farce de Pâques

La farce de Pâques,  photo: Stanislava Brádlová,  ČRo

Le Samedi saint, l’irrésistible odeur de la farce de Pâques se répand dans toutes les maisons. Cette préparation est parfois appelée « hlavička » - « petite tête » -, car on y ajoutait autrefois la viande de la tête d’agneau. Cette farce se doit d’être suffisamment riche pour satisfaire les palais éprouvés par le Carême. Les ingrédients de base de cette farce sont la viande fumée, les œufs ainsi que des herbes ou des plantes telles que de jeunes pousses d’ortie, qui là aussi symbolisent le printemps.

Le festin pascal de Dieu

L’agneau pascal,  photo: Štěpánka Budková

Appelé « Boží hod Velikonoční » en tchèque – littéralement « le festin pascal de Dieu », le dimanche de Pâques invite, rien que par son nom, à se mettre à table. Autrefois, l’opulence du repas dépendait avant tout des moyens de chaque famille. Néanmoins, ce jour-là, toutes veillaient à proposer plusieurs sortes de viande à table. Outre l’indispensable rôti, le gâteau en forme d’agneau pascal symbolisant le sacrifice du Christ ne saurait manquer.

Le lundi de Pâques a le goût des œufs quêtés

La soupe 'šmigrustovka',  photo: Klára Stejskalová

En dialecte morave, le mot « šmigrust » désigne aussi bien la « pomlázka » que les autres traditions liées à ce fouet de Pâques fait de branches de saule tressées. Ainsi, la soupe appelée « šmigrustovka » se compose des ingrédients traditionnellement offerts aux garçons et aux hommes lors de la quête du lundi de Pâques. Cette soupe est très colorée, et on dit également qu’elle fait le plus grand bien aux estomacs mis passablement à l’épreuve par l’ardeur mise à célébrer l’arrivée du printemps...

Retrouvez les recettes de Pâques traditionnelles sur notre page Facebook.

mot-clé:
lancer la lecture

En relation

  • Pâques

    Cette année, le dimanche des Rameaux tombe le 4 avril.