Les Pragois entrent dans l'ère de l'opencard

r_2100x1400_radio_praha.png

Les Parisiens ont leur « passe navigo », les Londoniens leur « oyster card », désormais les Pragois ont leur « opencard ». Un nom plus anglais que tchèque pour désigner la nouvelle carte à puce multifonctions pour les résidents de la capitale.

L’opencard, ça va servir à quoi ? D’abord à voyager dans les transports en commun puisque cette carte sera indispensable pour acheter son titre de transport annuel, qu’achète bon nombre de Pragois en décembre pour l’année suivante.

Pour l’instant, l’opencard va d’abord servir à payer dans les parkmètres du centre-ville. Elle permet aussi d’emprunter des livres dans toutes les bibliothèques municipales et de se connecter sur certaines pages sécurisées du site internet de la ville.

L’opencard est jusqu’ici gratuite, mais cela pourrait bientôt changer. Ceux qui ne l’ont pas encore pourront encore quelques mois utiliser leur ancienne carte de transport, au moins jusqu’au second semestre de l’année 2009.

L’opencard doit être rechargée dans un des neufs points de vente ouverts en ville. Un nombre insuffisant pour beaucoup de Pragois, qui se plaignent des trop longues files d’attente. Rudolf Blažek, adjoint au maire de Prague :

« Tous les mois ou tous les trimestres à l’avenir, le nombre d’endroits où pourront être rechargées ces cartes va augmenter. Et je suis avant tout convaincu que cela devra pouvoir se faire sur internet. »

Pas encore possible de commander ni de recharger son opencard en ligne, donc une seule solution pour l’instant : remplir le formulaire de demande accompagné d’une photo d’identité et le remettre dans un des neufs guichets opencard. Les responsables du projet le promettent : bientôt la ‘carte ouverte’ donnera droit à des réductions. Martin Opatrný, porte-parole de l’opencard :

« A l’avenir, il sera possible de bénéficier de réductions ou de bonus au théâtre, cinéma, musée, ou lors d’événements sportifs. Nous voulons aussi élargir le champ d’application pour permettre aux visiteurs et aux touristes d’utiliser certains des services proposés. »

Pour plus d’informations: www.opencard.cz