Les Roms seraient toujours discriminés en Tchéquie

r_2100x1400_radio_praha.png

Le Centre européen pour les droits des Roms (ERRC) a, de nouveau, critiqué sévèrement le statut des Roms en Tchéquie. Les Roms continuent, d'après ce centre, d'être frappés de discrimination, pratiquement dans tous leurs droits économiques et sociaux. Ce point de vue a été transmis à la Commission des Nations unies pour les droits culturels, sociaux et économiques. Pendant les deux derniers jours, cette commission a examiné de quelle manière la Tchéquie respecte les accords internationaux sur les droits en question. Le rapport souligne le manque, en République tchèque, d'une véritable volonté politique d'améliorer la situation des Roms, autant que de mesures législatives propres à lutter contre la discrimination raciale. Le rapport voit les manifestations de cette discrimination dans ce qu'il a appelé "la discrimination par l'école" mais aussi le chômage qui serait, parmi les Roms, sept fois supérieur à la moyenne dans le pays.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture