Les Tchèques dépensent en moyenne 230 euros pour leurs cadeaux de Noël

Photo illustrative: Pexels, Pixabay / CC0

A la fin de l'année, à l'approche des fêtes, les Tchèques mettent aussi la main au portefeuille pour faire leurs cadeaux de Noël : 6 000 couronnes, soit 230 euros, telle est la somme moyenne qu'ils prévoient de dépenser à cet effet, selon un reportage de la Radio tchèque. Mais souvent, le budget s'avère plus élevé. Selon une étude de l'agence STEM/MARK, près d'un tiers des personnes interrogées reconnaît avoir dépensé davantage que prévu pour Noël 2017. En conséquence, certains choisissent d'emprunter pour parvenir à boucler tous leurs achats.

Photo illustrative: Pexels, Pixabay / CC0
Selon l'étude de l'agence STEM/MARK, un consommateur tchèque sur dix choisit d'emprunter de l'argent afin de pouvoir acheter ses cadeaux de Noël. Le plus souvent, il s'agit de sommes allant jusqu'à 10 000 couronnes (387 euros). D'après la porte-parole de la banque Air Bank, Jana Karasová, ils privilégient en général l'option de l'autorisation de découvert : « Cela ne les dérange pas d'être temporairement à découvert, c'est pourquoi ils choisissent souvent cette possibilité ou ont recours à la carte de crédit. Les Tchèques ont en outre des attentes assez optimistes à l'heure actuelle, en ce qui concerne leurs revenus futurs. Et la situation sur le marché du travail leur donne raison, » détaille-t-elle encore.

Cette tendance est confirmée par les résultats d'une étude du Centre de conseil en détresse financière et de l'Association tchèque des consommateurs. « L'achat à paiement échelonné est le plus utilisé, le crédit à la consommation n'arrivant qu'en seconde position. Les gens ont souvent recours à l'autorisation de découvert avec un taux d'intérêt relativement élevé, » explique encore le directeur du Centre de conseil, David Šmejkal.

D'après les données de ces deux organisations, 10 000 couronnes est en effet la somme la plus souvent empruntée, mais les emprunts de plus de 100 000 couronnes (3 868 euros) ne sont pas une exception pour autant. Pourtant, la plupart des consommateurs ne prévoient cette année de ne pas dépasser 6 000 couronnes pour leurs cadeaux de Noël, ce qui représente un peu plus d'argent que dans le passé, mais correspond davantage aux capacités financières moyennes de la population.

Selon l'étude de l'agence STEM/MARK, jouets, produits cosmétiques et vêtements se retrouvent le plus souvent sous le sapin de Noël. Les statistiques du site de vente en ligne Zboží.cz indiquent toutefois que les Lego et les livres de conte sont aussi très demandés.