Les USA pour l'élargissement de l'Europe?

r_2100x1400_radio_praha.png

Les Etats-Unis souhaitent que l'Union européenne accepte tôt, en son sein, les pays d'Europe centrale comme la Tchéquie. Cette déclaration est de James Rubin, conseiller de la secrétaire d'Etat américaine aux Affaires étrangères. Il a déclaré en substance que l'élargissement de l'OTAN a été un succès et que le temps était venu pour l'Europe d'ouvrir ses portes aux pays préparés. "Il s'agit d'une tâche très importante, a-t-il ajouté, et les Américains, plus tôt que tard, c'est tôt qu'ils aimeraient voir cet élargissement. Il a exprimé son espoir que l'Union européenne continue sur la voie actuelle et ne se désintéresse pas des pays candidats. Pareille éventualité vient à l'esprit, a-t-il souligné, mais il souhaite que cela ne se produise pas. Enfin, il a rappelé qu'il s'agit là d'une opinion strictement personnelle.

The Economist Intelligence Unit (EIU) signe une étude selon laquelle, il n'est pas sûr, compte tenu de toutes les inquiétudes que soulève l'acceptation de nouveaux membres, que l'élargissement se fasse. D'un autre côté, il serait risqué que l'Union laisse traîner un engagement qu'elle a pris. En revanche, certains auteurs de l'étude estiment que l'élargissement aura lieu et que Prague fera partie de la première vague. Précisons, enfin, que le chef de file des experts britanniques pour l'Europe centrale, Garton Ash, parie sur la première vague d'admission à l'Union en l'an 2004. Mais il n'exclut pas que les pays d'Europe centrale fassent partie de la zone euro bien avant que l'Angleterre n'accepte la monnaie unique.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture