Lettres, lettres, lettres...

turiste2.jpg
0:00
/
0:00

« Aujourd'hui pour mon premier jour de congé, j'ai pu écouter votre émission de 6h00 UTC sur la fréquence de 7349khz. Quel régal ! Réception parfaite sur l'antenne incorporée du récepteur, bien meilleure que le soir sur 5930khz où parasites et fading sont présents. J'avais déjà lu vos informations du jour recevant via Internet votre bulletin, mais quel plaisir de vous entendre dans de telles conditions, pratiquement du local. » C'est par ce message d'Hervé Brien de Talence, en France, que commence le Courrier des auditeurs de ce week-end.

On continue avec votre e-mail, M. Brien : « J'ai beaucoup apprécié la rubrique touristique et les efforts faits pour faire découvrir le reste de la République tchèque à 'nous autres touristes', écrivez-vous en faisant allusion, je crois, à l'article de Guillaume Narguet consacré aux régions tchèques, par le passé quelque peu éclipsées par Prague, mais qui commencent à attirer, elles aussi, un nombre important de visiteurs. De même, vous vous dites intéressé, M. Brien, par les Chapitres de l'histoire dédiés aux relations tchéco-russes. Ce magazine a été signé Clément Duclos, notre stagiaire à Radio Prague.

Nous avons reçu également un e-mail de la part d'Achille Migan de la Côte d'Ivoire qui nous suit régulièrement sur ondes courtes. « Je vous remercie pour le lot de consolation que vous m'avez envoyé à l'occasion de ma participation à votre dernier concours. Dans votre émission du 1er juillet 2006, j'ai entendu que pour les questions 1 et 2 mes réponses étaient malheureusement incorrectes », lit-on dans la lettre signée Kristian Peeters de Loncin en Belgique.

Fabien Battesti de Lambersart en France, nous a écrit : « J'ai beaucoup aimé votre émission spéciale pour la fête nationale, ainsi que la série du Tchèque du bout de la langue consacrée au mariage. Je souhaiterais d'ailleurs vous poser une petite question concernant cette série : les Tchèques ont-ils l'habitude de klaxonner lors des trajets menés par les jeunes mariés et accrochent-ils de la dentelle à l'antenne et aux rétroviseurs de leur véhicule ? »

En effet, M. Battesti, cette coutume existe aussi en République tchèque. La voiture qui transporte la mariée, on la décore aussi avec des fleurs, parfois avec des bouquets assez impressionnants. Les fleuristes tchèques ont même l'habitude de décorer des carrosses qu'on peut aussi louer pour le mariage. Je crois que la coutume de klaxonner, qui n'est pas typiquement tchèque, nous l'avons adopté après la Révolution de 1989.

Jacques Augustin et Philippe Marsan de France nous ont écoutés même pendant la canicule de juillet (et ils n'étaient certainement pas les seuls). Philippe Marsan est même arrivé à capter les programmes de RP avec un récepteur portable fonctionnant sur piles, dans la forêt près du Cap-Ferret, au sud-ouest de la France. Denis Fourrier fait partie de ces auditeurs de Radio Prague qui profitent de l'écoute sur l'Internet : « Je suis un fidèle auditeur de votre radio. Cependant, je travaille en soirée et je ne pouvais plus vous entendre. Grâce à l'Internet, (depuis peu pour moi) je vous écouterai tous les jours. BRAVO A RADIO PRAGUE... Je vous salue depuis le Québec. » Merci, M. Fourrier, je vous envoie, à mon tour, le bonjour depuis Prague.

Fin août, vous le savez bien, RP soufflera ses 70 bougies. Philippe Marsan nous demande si nous avons prévu un CD sur l'histoire de notre station, comme Radio Canada. M. Marsan, l'édition d'un CD n'est pas prévue, en revanche, une chaîne de télévision privée de Brno, a tourné un documentaire sur le passé et le présent des émissions internationales de la Radio tchèque, d'une durée de 20 minutes. Il devrait être disponible en DVD, en version tchèque et anglaise probablement. La date précise de sa sortie n'a pas encore été fixée. Nous vous tiendrons au courrant. « C'est dommage que les stations internationales commencent à cesser les émissions sur les ondes courtes », constate dans son e-mail Youssef Belchkar du Maroc. A la fin de ce Courrier des auditeurs, une citation de la lettre de Pierre Cheyrou de Montpellier :

« Vous écoutant trois à quatre fois par semaine, je désire témoigner de l'intérêt que je porte à vos émissions et à vos articles. C'est suite à une émission que je me suis rendu fin juin au festival de Straznice. J'ai beaucoup apprécié la diversité des spectacles proposés (chant à l'église St-Martin, parade dans la ville, concours du meilleur danseur de Moravie, poésie dans la chanson, musique de danse...), le tout se déroulant dans une atmosphère très sympathique et dans un cadre très agréable. Etant un adepte de la vidéo, j'ai mémorisé ce mélange de spectacles organisés et de musique en liberté. J'éprouve un seul regret, celui d'avoir réservé une seule journée pour visiter cette belle région qu'est la Moravie du Sud. J'ai visité rapidement les sites de Slavkov (Austerlitz), Lednice-Valtice et Mikulov. Comme vous le répétez souvent, la République tchèque ne se limite pas à Prague que j'adore et que j'ai visitée à trois reprises. »

L'ensemble Hradistan à la fin de ce magazine, pour vous faire prendre, à vous tous, la température du festival folklorique de Straznice. Merci de vos lettres, courriels et rapports d'écoute. Vos remarques et suggestions sont les bienvenues. Vous pouvez nous écrire à français@radio.cz et à notre adresse postale Vinohradska 12, 120 99 Prague 2, République tchèque.