L'opérateur espagnol Telefonica a signé le contrat de rachat de la part majoritaire de l'Etat dans Cesky Telecom

Photo: CTK
0:00
/
0:00

L'une des plus grandes privatisations de ces dernières années a été officiellement conclue, mardi, à Prague. L'opérateur des télécommunications espagnol, Telefonica, devient le nouveau propriétaire de 51,1% du capital de l'opérateur national Cesky Telecom. L'offre déposée par Telefonica /2,746 milliards d'euros/, était la plus généreuse parmi celles des quatre candidats ayant répondu à l'appel d'offres. Jaroslava Gissubelova était parmi les journalistes présents à la signature du contrat, mardi, au palais Liechtenstein.

Photo: CTK
Des toasts portés au succès de la transaction ont accompagné la signature du contrat par le Premier ministre tchèque et le PDG de Telefonica, César Alietra Izuel. Ce dernier a félicité Stanislav Gross pour la transparence de l'opération:

"Ce n'est pas la première fois que Telefonica participe à une privatisation et je peux vous assurer que la transparence dans laquelle l'opération s'est déroulée est une garantie pour l'avenir. L'offre déposée par Telefonica apportera un bénéfice aux actionnaires et aux clients de Cesky Telecom. Je voudrais traduire le ferme engagement de Telefonica de contribuer au développement d'une société d'information dans ce pays. La Tchéquie a une économie stable et dispose de la meilleure perspective de croissance économique et de développement social à l'échelle européenne. Accomplir les attentes d'un pays aussi formidable qu'est la Tchéquie est l'objectif et le souhait le plus sincère de Telefonica."

Telefonica, troisième opérateur dans le monde implanté principalement en Amérique latine, promet d'augmenter l'efficacité des technologies de télécommunication en Tchéquie notamment grâce au développement d'Internet de haute rapidité et des services mobiles de 3e génération. En effet, avec l'acquisition de Cesky Telecom, qui possède près de 3,4 millions de lignes fixes, Telefonica devient le propriétaire d'Eurotel, société soeur de Telecom et leader de la téléphonie mobile sur le marché tchèque avec ses 4,6 millions d'usagers. Selon le PCG de Telefonica, le client est le numéro un pour le groupe, qui a 130 millions de clients de par le monde, et il en sera de même en Tchéquie.

César Alietra Izuel et Stanislav Gross, photo: CTK
Quant à l'Etat tchèque, que fera-t-il des 2,746 milliards d'euros? Les réponses du Premier ministre, Stanislav Gross:

"Pour ce qui est des rentrées d'argent obtenues, le gouvernement a un plan clair de leur utilisation: ces moyens seront destinés non pas à la consommation, mais à l'investissement. La plus grande part - 26 milliards de couronnes, sera débloquée, cette année, pour l'infrastructure et les transports: l'édification d'autoroutes, de routes nationales et de bretelles qui contourneront les grandes villes. Près de 3 milliards de couronnes seront consacrées au fonds de logement."