L'université Palacky d'Olomouc et le français appliqué

r_2100x1400_radio_praha.png

La ville d'Olomouc et les fameuses rencontres tchéco-françaises des entreprises dans leur dixième édition continuent d'avoir des échos, en Moravie. Olomouc, ville où l'enseignement de la langue française se porte bien. A ce propos la rectrice de l'université Palacky de cette ville morave, Jana Macakova, nous dit quelques mots, au micro d'Omar Mounir:

"L'université Palacky d'Olomouc entretient, depuis longtemps, toute une série de coopérations avec des écoles supérieures, en France et dans d'autres pays francophones. Cette coopération va, par la suite, être élargie, pas seulement à des domaines culturels, mais aussi au domaine économique. Cela veut dire que nous coopérons avec des firmes françaises, domiciliées à Olomouc ou dans sa région, parce que, en dehors de la philologie, nous enseignons aussi le français orienté vers l'économie appliquée et la pratique commerciale. Des représentants d'entreprises ou des Français enseignent chez nous et nos étudiants font de la pratique dans ces entreprises où, selon les informations dont nous disposons, ils sont bien appréciés."

Plusieurs entreprises sont, en effet, installées à Olomouc et notamment des françaises. Est-ce pour cela que le chômage reste limité dans cette ville ? C'est l'objet de l'entretien suivant avec une étudiante de l'université Palacky, Aneta Vulcinska.

Resumé de l'entretien: Aneta Vulcinska parle des raisons pour lesquelles le chômage est limité en Moravie, de la facilité qu'il y a à trouver un emploi provisoire pour étudiants et du nombre d'étudiants en français, qui doivent être de l'ordre d'une centaine à Olomouc, sans compter un lycée spécialisé.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture