Manifestation d'un député européen tchèque à Bruxelles

r_2100x1400_radio_praha.png

Une première, dans ce qu'on a coutume d'appeller, assez souvent, la capitale européenne : un député du Parlement européen représentant la Tchéquie a manifesté devant son siège. La raison ? Le projet des commissaires européens concernant le sucre. C'est une réforme qui devrait débarrasser l'Union des surplus de sucre, une matière stratégique, pour ouvrir le marché aux Etats en développement.

Jan Brezina, photo: CTK
Jan Brezina, eurodéputé chrétien-démocrate représentant la Tchéquie, a décidé de défendre les intérêts de son pays par un moyen qui n'est pas nouveau à Bruxelles. Ce qui est nouveau, c'est la manifestation d'un représentant d'un nouveau membre, la Tchéquie. Jan Brezina, dans un t-shirt blanc portant l'inscription « Sugar reform - Stop discrimination », et entouré de cinq jolies jeunes filles tchèques qui distribuaient des tracts en français et en anglais, a protesté ainsi contre une réforme du régime du sucre qui porterait ombrage à la Tchéquie, gros producteur. Selon lui, et les experts le soutiennent dans cette affirmation, si le projet de réforme était adopté, la Tchéquie, d'exportateur qu'elle est actuellement, deviendrait un importateur de sucre. Avec l'institution de quotas sur la production, elle ne pourrait subvenir à ses propres besoins en sucre !