Manifestation estudiantine contre Milan Knizak

r_2100x1400_radio_praha.png

Une trentaine d'étudiants de l'Ecole supérieure des Beaux-arts de Prague ont manifesté, jeudi, dans la capitale tchèque, pour la révocation de Milan Knizak de sa fonction de président de la Galerie nationale. Le même nombre est venu devant le bâtiment de la galerie pour le soutenir. Les étudiants mécontents accusent Milan Knizak de conflit d'intérêts. Pourquoi ? Il s'agit du fait que Milan Knizak est artiste, et que certaines de ses oeuvres sont exposées dans la Galerie. Knizak se défend en disant qu'elles avaient été achetées avant encore son investiture. On lui reproche, aussi, de négliger certains artistes avec lesquels il ne sympathise pas. Dans une pétition, les étudiants réclament la démission de Knizak du poste de directeur de la Galerie, ainsi que de celui de pédagogue en chef de l'Ecole supérieure des Beaux-arts.

Fidèle à son goût du ridicule, Milan Knizak a rejoint les manifestants, une pancarde à la main, portant l'inscription : A bas Knizak. A noter que le directeur de la Galerie nationale a un grand soutien du ministre de la Culture, Pavel Dostal, qui se déclare très satisfait de ses activités.