Microsoft en campagne contre le piratage de ses programmes en Tchéquie

windows_vista.jpg

Microsoft a décidé de porter un grand coup en Tchéquie à tous ceux qui utilisent illégalement ses systèmes opérationnels, donc ceux qui font fonctionner un PC. La société vise tout d’abord son dernier système, Vista, mais elle ne compte pas en rester là.

Le géant du logiciel pour les PC semble en avoir assez. Il y a quelque temps, Micosoft avait lancé une campagne visant à offrir aux utilisateurs illégaux de ses programmes la possibilité de légaliser les copies de ceux-ci. Cette initiative n’a probablement pas porté ses fruits, car Microsoft vient de lancer une nouvelle campagne, cette fois beaucoup plus dure à l’égard des pirates de son logiciel le plus récent, le système opérationnel Vista. En Tchéquie, Vista compte plus de 600 000 utilisateurs. Sur ce nombre, dans les 20 % utilisent une copie illégale du système. Microsoft a trouvé le moyen de neutraliser les systèmes illégaux par l’intermédiaire de ses actualisations. Celles-ci lanceront dans les ordinateurs un programme qui sera capable de découvrir et de liquider les programmes qui ont permis d’installer Vista sans licence ou de remettre celle-ci à une date indéterminée. Ensuite, le programme provoquera l’arrêt du système, l’écran deviendra noir avec la mention que le système opérationnel est illégal. Rien d’autre sur l’écran qu’une petite icône permettant la connection au site web de Microsoft. L’utilisateur aura 30 jours pour légaliser sa copie, sinon, elle deviendra inutilisable. Cela arrêtera-t-il les pirates, les « hackers », comme on les appelle dans le jargon de l’informatique ? Réponse de Tomáš Koška, directeur de la division tchèque de Microsoft :

« Naturellement nous sommes prêts, car le programme qui va scanner l’ordinateur à la recherche de programmes illégaux est élaboré de telle sorte qu’il peut être actualisé. A partir du moment où l’utilisateur installera un programme, un nouveau logiciel qui permet l’utilisation illégale du système, nous actualiserons notre programme scanner. Cela se passera de la même manière que pour l’actualisation des logiciels contre les virus. »

Microsoft compte aller encore plus loin. D’ici trois mois, la société va lancer la même procédure contre le piratage de son ancien système, les Windows XP, qui compte dans les 4 millions d’utilisateurs en Tchéquie, mais dont 30 % seraient piratés. Plus de détails par Tomáš Koška :

« Nous pensons utiliser la même technologie pour le système Windows XP, mais nous allons attendre les résultats sur le système Vista pour décider. Selon les résultats et le succès, nous déciderons de la date et de la manière que nous utiliserons pour les Windows XP. »

La lutte contre le piratage informatique s’intensifie dans tous les pays, en Tchéquie comme en France par exemple, et il semble que les beaux jours des « hackers » et des logiciels gratuits soient finis. Jusqu’à ce que les pirates trouvent une nouvelle parade bien sûr…