Nouvelle saison brutale pour le gardien de but Petr Čech

Petr Čech, photo: Filip Jandourek / ČRo

Cinquante points de suture sur le visage : le gardien de but Petr Čech s’est blessé lundi à l’entraînement lors d’un choc avec un de ses coéquipiers, dont il a pris la chaussure en pleine face. La poisse pour le gardien de Chelsea et de la sélection tchèque, déjà grièvement blessé l’année dernière. Mais il garde l’espoir de disputer l’Euro l’été prochain.

Petr Čech, photo: Filip Jandourek / ČRo
Petr Čech porte un casque noir depuis sa grave blessure la saison dernière – une fracture du crâne qui l’avait éloigné des terrains pendant trois mois. Un casque qui ne l’a pas empêché de prendre la semelle de son coéquipier de Chelsea Tal Ben Haim dans le menton pendant l’entraînement.

Saison gâchée par des blessures pour le sportif tchèque le mieux payé de l’histoire, et frustration car c’était son premier entraînement après une blessure à la cheville qui datait du début du mois de mars. Bilan - cinquante points de suture, mais Petr Čech confie que le chirurgien a fait du très bon boulot :

« La cicatrice en elle-même n’est pas immense, mais elle part de la lèvre et va jusqu’en bas du menton. Je suis vraiment très satisfait de la manière dont il m’a recousu, parce que maintent cela ressemble à une blessure superficielle, rien à voir avec ma tête avant d’être recousu ! »

Petr Čech, photo: CTK
Ce qui est bien avec Petr Čech, sans conteste l’un des Tchèques les plus brillants de sa génération, c’est qu’en plus d’être un garçon intelligent, polyglotte et aimable, il reste toujours optimiste. Il a confié être « content de pouvoir parler presque normalement et de pouvoir manger, en tout cas d’un côté de la bouche ».

Et il a déjà indiqué qu’il serait prêt pour l’Euro en juin prochain. Son entraîneur à Chelsea, Avram Grant, a indiqué qu’il pourrait faire son retour déjà dans 15 jours. Difficile à croire pour certains, mais il est déjà question qu’en plus de son casque de rugbyman, le gardien tchèque porte une protection faciale.

Le FC Chelsea, qui vient de se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des Champions, aura bien besoin de lui, et la sélection nationale tchèque compte aussi sur lui pour l’Euro. Le sélectionneur Karel Brückner l’a d’ailleurs appelé une dizaine de fois depuis lundi pour lui demander de ses nouvelles.