Nouvelles Jeudi, 01. AVRIL, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Le voyage de Primakov et les députés tchèques

Les résultats du voyage du Premier ministre russe, Primakov, en Yougoslavie, ont suscité des réactions diverses de la part des députés tchèques. Primakov a tenté de contribuer à la solution de la crise actuelle dans cette région du monde, où l'OTAN s'efforce par des frappes aériennes d'empêcher le génocide des Albanais du Kosovo. Le but de la mission du Premier ministre russe était de persuader le président yougoslave, Slobodan Milosevic de signer l'accord de paix sur le Kosovo. Les réactions sont diverses, mais les constatations sont identiques - la mission a échoué.

L'envoi d'un hôpital de campagne tchèque dans les Balkans

Selon le ministre tchèque de la Défense, Vladimir Vetchy, l'envoi de l'hôpital de campagne tchèque dans les Balkans pourrait avoir lieu plus vite qu'on ne le prévoyait. Il devrait surtour venir en aide aux réfugiés du Kosovo. Selon le ministère de la Défense, la réalisation de cette opération dépend de la décision de l'Alliance de l'Atlantique Nord.

Réfugiés du Kosovo en République tchèque

39 réfugiés du Kosovo ont été identifiés, mercredi matin, par la police tchèque des frontières, en Moravie du sud. Ils peuvent demander le droit d'asile, qui leur sera accordé; seuls ceux qui ne le feront pas seront refoulés vers la Slovaquie. Les responsables de la police tchèque ont indiqué que ce ne sont pas des réfugiés fuyant le Kosovo en raison de la guerre en Yougoslavie, car il faut bien dix jours pour arriver en Tchéquie. Un fait est certain, les réfugiés kosovars auront le droit d'asile s'ils le demandent.

Aide humanitaire au Kosovo

La fondation «L'homme en détresse» et la Charité catholique tchèque enverra une aide humanitaire dans le nord de l'Albanie, où se dirige le plus grand nombre de réfugiés du Kosovo. Cette aide est principalement destinée aux enfants. En plus de cela, le ministère des Affaires étrangères tchèques devrait débloquer plus de 60 000 dollars américains en faveur des comptes de la Croix Rouge et du Haut Commissariat de l'ONU pour les droits de l'homme.

La Tchéquie et l'Union européenne

Pavel Telicka, négociateur de l'entrée de la République tchèque à l'Union européenne, a informé le Président de la République, Vaclav Havel, sur l'état des préparatifs de la Tchéquie à l'adhésion à l'Union européenne, à l'issue de la récente réunion de Berlin. L'Agenda 2000 y a été adopté, un document insistant sur la priorité historique de l'élargissement de l'Union. Une décision accueillie avec satisfaction par les 6 premiers candidats, dont la République tchèque.

La Chambre des députés tchèque et la nationalité

La Chambre des députés tchèques a voté pour la continuation des débats sur le projet d'amendement de la loi sur la nationalité tchèque. Ce projet, dans le cas de son adoption, devrait permettre aux citoyens de l'ancienne Tchécoslovaquie d'obtenir la nationalité tchèque, du moment qu'ils ont un domicile fixe à partir du 31 décembre 1992, au plus tard. Ce projet permettrait, en fait la double nationalité. Il concerne les Roms, les Polonais de Moravie du nord et d'autre minorités. Pour obtenir la nationalité tchèque, il faut, jusqu'à maintenant, renoncer à une autre nationalité.

Le Président de la République et les jeux

Le Président de la République, Vaclav Havel, vient de signer l'amendement à la loi sur les jeux et les loteries, en République tchèque. Il annule la discrimination des sociétés étrangères, qui peuvent maintenant librement entreprendre dans ce domaine, sur le territoire de la Tchéquie.