Nouvelles Mardi, 02. FÉVRIER, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Rapports entre l'Etat et les Eglises

Selon le journal Pravo, l'Eglise catholique tchèque qui refuse de participer aux travaux de la commission pour les rapports entre l'Etat et les Eglises à cause de la présence dans la commission du député communiste, Dalibor Matulka, est elle-même représentée dans la commission par une ancienne communiste très active. Il s'agit de Kvetoslava Korcova qui a adhéré au parti en 1977 et a dirigé, à partir de 1983, la section administrative du ministère de la Culture.

Arrivée de diplomates tchèques à Bruxelles

Les premiers quatre diplomates travaillent, à partir de lundi, dans le nouveau bâtiment de la mission tchèque auprès de l'Union européenne à Bruxelles. Ils précèdent des dizaines de leurs collègues qui viendront dans les prochains mois à Bruxelles pour négocier l'intégration de la République tchèque à l'Union européenne. Pour abriter sa mission à Bruxelles, la République tchèque avait acheté dans la capitale belge une maison pour 200 millions de francs belges. Actuellement on est en train de chercher une firme qui sera chargée de la reconstruction du bâtiment.

Une rencontre organisée par Vaclav Havel

Le Président tchèque,Vaclav Havel, a décidé de convoquer une réunion des chefs des partis démocratiques représentés au parlement tchèque. Selon le chef des chrétiens-démocrates tchèques, Jan Kasal, cette décision démontre que dans la situation actuelle, une telle rencontre est pour Vaclav Havel la seule possibilité de se faire une image plastique de la réalité politique tchèque.

Jan Ruml critique l'affaire Vulterin

L'affaire de Karel Vulterin, chef du service de renseignements tchèque, qui vient d'être libéré de sa fonction, pourrait, selon le président de l'Union de la liberté et ex-ministre de l'Intérieur, Jan Ruml, nuire au renom des organes de renseignements, mais aussi au système de sécurité et à la fiabilité de la République tchèque à l'étranger. Jan Ruml a critiqué dans ce contexte notamment les fuites d'informations secrètes concernant le service de renseignements.

Programme de redressement de l'industrie tchèque

Le ministre tchèque de l'Industrie et du Commerce, Miroslav Gregr, a présenté au Conseil économique du gouvernemement un programme de redressement de l'industrie tchèque. Selon le directeur du cabinet du ministre, Vlastimil Nesrsta, le programme est une oeuvre commune du ministère de l'Industrie et du Commerce et du ministère des Finances. Le programme pourrait être soumis au gouvernement le 8 février.

Le bilan commercial Union européenne - Tchéquie

Les exportations tchèques vers les pays de l'Union européenne ont augmenté en 1998 par rapport à l'année précédente de 26,1% et ont atteint 545,8 milliards de couronnes, soit presque 110 milliards de FF. Les importations de ces pays vers la République tchèque ont augmentée de 11,1% et ont atteint 588,6 milliards. Le déficit du commerce extérieur tchèque s'est chiffré donc à 42,8 milliards de couronnes. Cette information a été donnée à la presse par l'Office de la statistique tchèque.

Débat sur les subventions pour le métro pragois

Le cabinet a tchèque a décidé de subventionner la construction du métro de Prague. Néanmoins, il n'accordera les moyens budgétaires au métro pragois qu'à partir de l'an 2000. Le montant de la somme reste à définir. Selon le ministre des Transports et des Communications, Antonin Peltram, il s'agirait d'une somme de 1 à 2,5 milliards de couronnes.

Epidémie de maladies respiratoires

Le nombre de maladies respiratoires et d'états grippaux en République tchèque a dépassé le seuil de l'épidémie. Dans la semaine du 22 au 28 janvier, il y avait dans le pays 3116 grippés sur 100 000 habitants, ce qui était une augmentation de 44% par rapport à la semaine précédente. La plus grande augmentation a été enrégistrée parmi les écoliers. A Prague et dans ses environs on a été obligé de fermer à cause de l'épidémie 5 écoles.

Un festival tchèque au Japon

Un festival de l'art tchèque aura lieu, d'octobre à décembre de cette année, dans plusieurs villes du Japon. Dans le cadre du festival, les Japonais pourront assister à des concerts de l'Orchestre philharmonique tchèque et d'autres ensembles et solistes. Ils pourront voir aussi des expositions de la Galerie nationale tchèque et du Musée des Arts et des Métiers de Prague. Au programme du festival il y aura aussi des représentations de l'Opéra du Théâtre national de Prague, du Théâtre noir, des spectacles de marionettes et des projections de films tchèques.