Nouvelles Mardi, 20. JUILLET, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Le Premier ministre tchèque et les activités du gouvernement

Le Premier ministre tchèque, Milos Zeman, compte parmi les succès de son cabinet, en un an, la la privatisation de la Ceskoslovenska obchodni banka (Banque commerciale tchécoslovaque), et le soutien de l'Etat à la Ceska sporitelna (Caisse d'épargne). Une déclaration du chef du gouvernement, après sa rencontre avec les représentants des unions des employeurs et des patrons tchèques. D'un autre côté, le rapprochement avec l'Union européenne n'est pas assez rapide, et il voit des réserves dans l'opération « mains propres », opération contre les pratiques frauduleuses. Le gouvernement sera rigoureux et continuera.

Le remaniement du gouvernement tchèque

Il semble que le Premier ministre, Milos Zeman, sera en mesure d'annoncer les changements au sein de son cabinet, mardi déjà, après sa rencontre avec le président de la République, Vaclav Havel, ce dernier partant en vacances à l'étranger, ce mardi. Le remaniement éventuel du gouvernement tchèque devrait être annoncé mercredi seulement. Il apparaît que seul le ministre des Finances, Ivo Svoboda, pourrait perdre son poste. Le chef du cabinet lui reproche surtout un retard dans la législation de son ministère, mais aussi le fait que Svoboda est l'objet d'une enquête policière, pour faillite frauduleuse.

Les syndicalistes de Skoda Plzen et le Premier ministre

Les syndicalistes de l'une des plus grandes entreprises industrielles tchèques, Skoda Plzen, sont satisfaits de leur rencontre avec le chef du gouvernement. Milos Zeman leur a promis, en effet, de suivre avec attention la prochaine assemblée générale de Skoda, et de soutenir au maximum ce fleuron de l'industrie tchèque.

Premiers nouveaux appareils tchèques pour l'Armée

Dans le hall de montage nouvellement reconstruit de l'usine aérienne Aero Vodochody, non loin de Prague, les députés, les sénateurs, les représentants des ministères concernés et de l'Armée tchèque ont pu prendre connaissance de l'état actuel de la fabrication des nouveaux avions légers de combats tchèques, les L-159. Ils ont pu admirer cinq appareils, les premiers qui seront livrés aux forces aériennes tchèques, encore cette année.

La Tchéquie et l'Union européenne

Le président de la commision de la Chambre des députés tchèque pour l'intégration européenne, Jaroslav Zverina, vient de faire une appréciation positive de la nouvelle composition de la Commission européenne, l'exécutif donc de l'Union, qui devrait être adoptée par le Parlement européen, en septembre prochain. Selon lui, elle ne compte pas de personne dont la Tchéquie devrait avoir peur.

Les mineurs pour l'exploitation des gisements d'uranium tchèques

40 employés des mines d'uranium tchèques, de l'entreprise publique Diamo, ont manifesté devant le siège du gouvernement tchèque, lundi, à Prague. Ils demandent la continuation de l'exploitation des gisements d'uranium tchèques. Selon eux, la nouvelle centrale nucléaire tchèque, Temelin, devrait utiliser du combustible nucléaire tchèque. Les gisements sont encore exploitables. La fermeture des mines conduirait à 4000 chômeurs de plus. Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Miroslav Gregr, présente un projet dans ce sens au conseil des ministres, mercredi.

La Tchéquie et l'OTAN

Le ministre tchèque de la Défense nationale, Vladimir Vetchy, devrait présenter un projet de création d'un Centre national de coordination pour l'administration et la coordination du séjour des forces armées de l'Alliance de l'Atlantique Nord sur le territoire de la République tchèque. L'un des points du programme de mardi du Conseil de sécurité de l'Etat.

Fin des manoeuvres tchéco-britanniques

Les manoeuvres communes des armées tchèque et britannique, entrent dans leur phase finale. Elles se déroulent en Bohême du sud, dans les environs de la ville historique, Cesky Krumlov. Horizont 99', c'est leur nom, ont eu lieu depuis le 12 juillet, avec la participation de 200 parachutistes britanniques et leur 300 collègues de l'Armée tchèque.