Nouvelles Mercredi, 28. JANVIER, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

-VR-

La Chambre des députés a appuyé le gouvernement

La Chambre des députés tchèque a voté la motion de soutien au gouvernement Josef Tosovsky. Au terme d'un débat houleux de deux jours, 123 des 197 députés préþents dans la salle se sont prononcés pour le gouvernement en place. 3 députés se sont abstenus, 71 ont voté contre. Le cabinet Tosovsky doit sa survie surtout aux députés de l'Union de la liberté, de l'Union chrétienne démocrate - Parti populaire tchécoslovaque, de l'Alliance civique démocrate et du Parti social démocrate. Les députés du Parti civique démocrate de l'ancien Premier ministre Vaclav Klaus, ainsi que ceux du parti communiste et du parti républicain ont refusé, en géþéral, d'appuyer le cabinet qui gouvernera le pays jusqu'aux élections anticipées en juin prochain.

La popularité de Josef Tosovsky

La popularité du Premier ministre Josef Tosovsky, qui est devenu subitement la personnalité la plus populaire de la scène politique tchèque, serait due aux espoirs et aux expectatives liés avec cet homme politique. L'expert de l'agence Sofres-Factum, Stanislav Hampl, estime que le mandat du Premier ministre actuel, limité par les élections anticipées, contribue également à sa popularité. Selon un sondage réþlisé par l'agence Sofres-Factum, Josef Tosovsky est la personnalité qui profite le plus à la société tchèque. La deuxième place dans ce sondage a été occupée par le préþident du groupe social-démocrate à la Chambre des députés, Stanislav Gross, et la troisième place par le Préþident tchèque, Vaclav Havel.

Répercussions du discours du Préþident Clinton

Le ministère tchèque des Affaires étrangères accueille favorablement le discours du Préþident Bill Clinton qui a qualifié la Pologne, la Hongrie et la République tchèque de nouveaux alliés de l'Occident et a appellé le Congrès à approuver l'adhéþion de ces pays à l'OTAN. "Nous considéþons le discours du Préþident Clinton comme une nouvelle confirmation de la volonté des Etats-Unis de chercher de nouveaux alliés en Europe," a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Initiative du parti républicain

Le parti républicain, formation d'extrême droite, cherche à repousser la date du serment préþidentiel, par lequel Vaclav Havel doit inaugurer son second mandat, jusqu'au verdict de la Cour constitutionnelle sur la légitimité des élections présidentielles. Les républicains ont porté plainte auprès de la Cour constitutionnelle. Ils affirement que lors de l'élection pþésidentielle on a violé la Constitution tchèque, car on n'a pas permis au chef des républicains, Miroslav Sladek, qui était en détention préventive, de participer au vote dans la Chambre des députés.

Décision de la Commission européenne

La Commission européenne a rejeté la décision du gouvernement tchèque d'introduire un quota d'importation des pommes des pays en provenance de l'Union européenne. La Commission a qualifié cette mesure de discriminatoire et a averti la partie tchèque qu'elle s'exposait à des contre-mesures. Au cas où le gouvernement tchèque renoncerait à sa décision, la Commission européenne offrirait une aide aux producteurs de pommes tchèques.

Conféþence sur la coopération avec les pays du Golphe

L'implantation de firmes tchèques et britanniques dans les pays du Golphe persique - tel sera le thème d'une conférence organisée le 17 février par la Chambre de commerce tchèque. On préþentera aux exportateurs tchèques les possibilités pour leurs activités dans cette région et les informations sur l'évolution économique probable des pays du Golphe jusqu'à l'an 2005.

La Foire de la santé

123 exposants ont promis de participer à la 5ème Foire internationale de la santé - Harmonie. On y préþentera des méthodes classiques et alternatives de traitement et de prévention des maladies. La Foire aura lieu du 6 au 8 février dans le Centre des congrès à Prague.