Nouvelles Mercredi, 29. MARS, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Milos Zeman se rend en Lituanie

Mardi, le Premier ministre tchèque, Milos Zeman, a terminé sa visite de trois jours au Royaume de Norvège. Avant de se déplacer en Finlande, Zeman s'est rendu au port norvégien de Stavanger, siège du commandement régional de l'OTAN, et siège, aussi, de la firme Statoil, importateur du gaz en République tchèque. L'actuel périple de huit jours conduira Zeman encore en Lituanie, où il s'entretiendra avec son homologue lituanien de l'intégration européenne.

Zantovky veut traduire le chef du cabinet en justice

Le sénateur de l'Alliance civique démocrate, Michael Zantovsky, veut traduire en justice le Premier ministre, Milos Zeman, ainsi que le chef de la diplomatie tchèque, Jan Kavan. Selon Zantovsky, ces derniers ont refusé de lui donner des informations auxquelles il a le droit, violant éventuellement les lois en vigueur.

Une visite de l'Arabie Saoudite

Le vice-ministre des Affaires étrangères de l'Arabie Saoudite, Nizar Madani, a été reçu, mardi, à Prague, par les plus hauts dirigeants tchèques : le chef de l'Etat, Vaclav Havel, et les présidents des deux chambres du Parlement, Vaclav Klaus et Libuse Benesova. Lors des entretiens, lundi, avec le chef de la diplomatie tchèque, Jan Kavan, Nizar Madani a informé que l'Arabie Saoudite voudrait ouvrir sa représentation à Prague, sans pourtant préciser une date. Avec son homologue tchèque, Hynek Kmonicek, Nizar Madani a parlé, entre autres, du soutien aux échanges commerciaux et des projets concernant des écoles militaires tchèques ou une liaison aérienne directe.

Forum financier

Inauguration, dans les locaux de la Banque nationale tchèque, d'un forum financier et bancaire européen de trois jours, intitulé "L'Europe à nous, l'Europe à eux, ou à qui, cette Europe ?" Les principaux thèmes discutés - l'euro un an après son lancement, le rôle des investissements étrangers dans la transformation économique ou la privatisation des banques.

Un camp de réfugiés surpeuplé

Le camp de réfugiés à Cerveny Ujezd, au Nord de la Bohême, reste surpeuplé, même après le départ d'un groupe de Tchétchènes. Une information du directeur de l'établissement qui voit dans le surpeuplement une raison pour laquelle les Tchétchènes l'ont quitté. Selon ces derniers, cependant, une des raisons de leur départ a été la crainte pour leur propre sécurité : deux appels téléphoniques de gens parlant en russe et une tentative de viol d'un garçon mineur. D'après le directeur, les conditions dans l'établissement sont standards : les soins médicaux assurés, le choix entre trois repas, l'argent de poche, la possibilité d'apprendre le tchèque, de lire les livres et les journaux dans la bibliothèque...

Gregr en visite des Pays-Bas

Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Miroslav Gregr, en visite aux Pays-Bas, a rencontré mardi à Prague son homologue néerlandais Gerrite Ybema. A l'ordre du jour de cette rencontre: l'application des expériences néerlandaises lors de la privatisation du secteur énergétique. Les expériences devraient être utilisées pour la première fois lors de la privatisation envisagée de l'entreprise du gaz Transgas.

Mein Kampf

La police criminelle de Prague a demandé l'élaboration d'une expertise de la parution tchèque du livre d'Adolf Hitler, Mein Kampf. Les experts devraient répondre à la question de savoir si l'éditeur de cette publication parue la semaine dernière a commis un acte criminel. La publication de la "bible du nazisme" par la maison d'édition pragoise, Otakar II, est considérée comme un crime par les anciens membres de la résistance antifasciste.

Investissements étrangers

Le groupe néerlandais Philips veut construire en République tchèque la deuxième plus grande usine de production d'écrans de télévision classiques dans le monde entier. Les investissements devraient atteindre 500 millions de dollars américains. Rappelons que l'intérêt des investisseurs étrangers ne cesse d'augmenter ces derniers temps. L'année dernière, les investissements étrangers ont atteint la somme record de presque 170 milliards de couronnes, autour de 30 milliards de FF.

Nouvelles zones piétonnes

Les conseillers du 1er arrondissement de Prague ont débloqué 2,5 millions de couronnes supplémentaires pour des projets de nouvelles zones piétonnes au centre-ville. Selon le maire de Prague 1, Jan Burgermeister, certains aménagements pourraient être terminés avant la tenue des assises du F.M.I., en septembre, à Prague.

Les inondations menacent de nouveau

Le niveau de l'Elbe, dans la ville d'Usti nad Labem, ne cesse de monter et le 1er degré d'alerte est toujours en place. Le même degré d'alerte a été proclamé sur la rivière Vltava, près de Ceske Budejovice, et certaines autres rivières en Bohême du sud.