Nouvelles Vendredi, 12. MARS, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Vaclav Havel sur notre intégration à l'Alliance

Le 12 mars, la République tchèque devient membre de l'Alliance de l'Atlantique Nord et, en même temps, celle-ci entre dans une ère nouvelle: en tant qu'alliance défensive pan- européenne, elle devra faire front aux menaces de nouveaux types, a déclaré le président Vaclav Havel à la veille de l'admission officielle de notre pays à l'Alliance. Aux dires de Vaclav Havel, le rideau ayant encore récemment séparé l'Europe s'écroule définitivement. L'admission de la République tchèque à l'OTAN est l'un des moments les plus importants dans toute l'histoire des pays tchèques. Notre sécurité ne reposait jamais sur des fondements aussi fermes, a souligné Havel.

Départ du ministre des Affaires étrangères aux Etats-Unis

Le chef de la diplomatie tchèque, Jan Kavan, et ses homologues de Pologne et de Hongrie, Bronislaw Geremek et Janos Martonyi, remettent, ce vendredi, dans l'Etat de l'Independence, les instruments de ratification sur l'entrée de leurs pays à l'OTAN entre les mains du secrétaire d'Etat américain, Madeleine Albright. "Ce n'est que le début, il faudra prouver par un travail réel notre capacité de devenir membre à part entière de l'OTAN, avec tous les engagements et toutes les obligations qui en découlent, a souligné à cette occasion Kavan.

L'adjoint du secrétaire général de l'OTAN sur l'intégration de nouveaux membres

La République tchèque, la Hongrie et la Pologne jouiront, dès le 12 mars, des garanties de sécurité de l'OTAN, en accord avec l'article numéro 5 de la convention de Washington. En cas d'attaque, tous les alliés apporteront leur aide à ces pays: c'est ce qu'a rappelé, à Bruxelles, Klaus-Peter Klaiber, adjoint du secrétaire général pour les affaires politiques.

Jiri Dienstbier sur la situation au Kosovo

Le gouvernement yougoslave a rejeté le rapport de Jiri Dienstbier, ex-chef de la diplomatie tchécoslovaque et émissaire spécial de l'ONU pour les droits de l'homme dans l'ancienne Yougoslavie, en le qualifiant de non fondé et unilatéral. Dienstbier, qui se trouve actuellement au Kosovo, estime que si les droits de l'homme ne sont pas respectés et si un règlement politique n'est pas atteint dans cette province du sud de la Serbie, celle-ci risque d'être complètement détruite. Coupables de cette situation sont, d'après lui, tant les troupes yougoslaves que les rebelles du Kosovo.

Parlementaires tchèques en Inde

Rencontre, ce jeudi à New Delhi, des parlementaires tchèques conduits par le président de la Chambre des députés, Vaclav Klaus, avec le Premier ministre d'Inde, Atal Bohari Vadjpéï. Les entretiens ont porté surtout sur la coopération économique et les investissements.

Soutien au Tibet

Un groupe de jeunes gens du monde entier, parmi lesquels il y a aussi un Tchèque mais qui préfère garder l'anonymat, veulent hisser le drapeau du Tibet libre directement au siège traditionnel des dalaï-lamas, le palais de Potala dominant Lhasa. Leur action s'inscrit dans le cadre de la Semaine du Tibet. Des centaines de mairies de par le monde ont hissé, cette semaine, le drapeau tibétain pour rappeler le 40ème anniversaire de l'occupation du Tibet par la Chine.

Participation de la BERD à la privatisation de Komercni banka?

La participation de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement à la privatisation de Komercni banka - Banque de commerce, n'a pas été exclue par le vice- président de la BERD, Steven Kaempfer. Néanmoins, aucune décision n'a été prise en ce moment, a-t-il indiqué dans une conférence de presse, jeudi, à Londres.

Journées du film européen à Prague

Au total 32 films de long métrage et 9 courts métrages des pays de l'Union européenne figurent au programme de la 6ème édition des Journées du film européen qui a commencé, jeudi soir, à Prague, par la projection du film italien La vie est belle.