Nouvelles Vendredi, 13. NOVEMBRE, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

L'Eglise ne croit pas le gouvernement

L'Eglise catholique ne peut pas négocier avec le gouvernement social-démocrate sur les relations entre l'Eglise et l'Etat, car le cabinet de Milos Zeman ne suscite pas sa confiance et, par ses actes, met en doute sa volonté initiale de mener un dialogue sérieux avec les représentants de l'Eglise, une déclaration du cardinal et primas tchèque, Miloslav Vlk. Selon ce dernier, le nonce apostolique, Giovanni Coppa, qui a rencontré, jeudi, le Premier ministre, Milos Zeman, a répété à ce dernier la proposition du pape Jean-Paul II de créer une commission mixte composée de représentants de l'Etat, de l'Eglise catholique et du Vatican, qui serait chargée de négocier des relations entre l'Etat et l'Eglise.

L'industrie de l'armement

Des entreprises des constructions mécaniques tchèques voudraient augmenter leur production d'armement, révèle une enquête, selon laquelle le gel de l'industrie de l'armement en République tchèque au début des années quatre-vingt-dix était une erreur. Le ministre de la Défense, Vladimir Vetchy, a déclaré à ce sujet que le gouvernement essayera de créer les conditions pour relancer l'industrie de l'armement.

Une visite estonienne à Prague

Une délégation du Parlement estonien est arivée en République tchèque pour s'entretenir avec les représentants des deux Chambres du Parlement tchèque et du ministère des Affaires étrangères, de l'intégration dans les structures européennes.

Une rencontre tchéco-slovaque

Les vice-premiers ministres tchèque et slovaque, Egon Lansky et Pavol Hamzik se sont rencontrés, jeudi, dans la ville de Zlin en Moravie, pour s'entretenir, entre autres, du soutien à la Slovaquie qui cherche à intégrer l'Union européenne le plus tôt possible. On a débattu aussi de la prochaine visite du Premier ministre tchèque, Milos Zeman, en Slovaquie, prévue vers la fin de ce mois.

Un sondage d'opinion sur le travail de la police

Le nombre de personnes qui se déclarent satisfaites du travail de la police a atteint son maximum historique. Selon un récent sondage d'opinion, 56% des personnes interrogées ont manifesté leur satisfaction en ce qui concerne le travail de la police, 38% se sont déclarées insatisfaites et 6% n'avaient pas d'opinion sur ce problème. La population estime aussi que la police devrait prêter une plus grande attention à la lutte contre le crime organisé et la violence, mais aussi contre la corruption et les manipulation frauduleuses.

La profanation du cimetière juif de Trutnov

Des vandales inconnus ont saccagé le cimetière juif de la ville de Trutnov, en Bohême de l'Est. Ils ont déboulonné 41 stèles et monuments funéraires en grès et y ont laissé l'inscription "mort aux Juifs". La police a ouvert une enquête sur ce cas de vandalisme qui peut être qualifié d'acte raciste.

Rostropovitch a obtenu le Prix Charles IV

Jeudi à Prague, Mstislav Rostropovitch, violoncelliste et chef d'orchestre exilé, d'origine russe et grand défenseur des droits et des libertés des artistes, a obtenu le Prix Charles IV décerné par l'Université Charles et la capitale Prague aux personnalités qui avaient contribué par leur oeuvre à une évolution positive de la civilisation moderne. Le philosophe français Paul Ricoeur est l'un des lauréats de ce prix.

Un symposium d'écrivains italiens

Commencement, jeudi, à Prague, d'un symposium réunissant onze écrivains italiens auquel participent aussi une série d'écrivains d'Europe centrale. Ils débatteront non seulement de la littérature italienne et de sa place dans la littérature mondiale, mais aussi de Prague comme un carrefour de la culture européenne. Le symposium prend fin vendredi.

La première de "Moi, qui a servi le roi d'Angleterre"

Le Théâtre national de Prague présentera vendredi la première d'une adaptation pour la scène du célèbre roman de Bohumil Hrabal "Moi, qui a servi le roi d'Angleterre". La mise en scène a été confiée à Ivo Krobot qui a adapté le texte de Hrabal en commun avec Petr Oslzly. Il s'agit d'une fresque historique couvrant la période des années vingt jusqu'aux années soixante de ce siècle qui raconte l'histoire d'un garçon de café devenu collaborateur des nazis, puis millionaire et qui a fini par être déporté dans un camp communiste.