Nouvelles Vendredi, 18. JUIN, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Le Sénat est d'accord pour l'envoi de troupes au Kosovo

Le Sénat a adopté ce jeudi le projet de loi de la Chambre des députés autorisant le gouvernement à envoyer au Kosovo, dans le cadre de la KFOR, un contingent militaire de 800 soldats. Pour sa part, le gouvernement a proposé l'envoi d'une unité d'éclairage d'un effectif de 150. Sur les 59 sénateurs présents, 49 ont voté pour, 3 sénateurs communistes ont voté contre, et 7 sur les 14 séanteurs sociaux-démocrates se sont abstenus.

Ouverture d'un bureau de l'ombudsman

L'association civique, de son nom l'Ombudsman tchèque, a ouvert ce jeudi son premier bureau dans la ville de Brno, en Moravie. "D'ici à la fin de l'année nous voudrions ouvrir 15 bureaux sur tout le territoire de la République tchèque", a déclaré, lors d'une conférence de presse, Jan Honner, président de cette association, en précisant que le but est la protection des droits de l'homme.

Les communistes et le Kosovo

Selon le vice-président du Parti communiste de Bohême et de Moravie, Miroslav Ransdorf, c'est l'armée de libération du Kosovo, l'UCK, qui est à l'origine du conflit en Yougoslavie. "Elle apparaît, a-t-il dit, comme une force sans commandement unifié, dont les structures manquent de transparence, et qui est incapable de prendre un engagement".

Notons que selon un sondage d'opinion STEM, les communistes sont en progression notoire, puisqu'ils auraient 15,7% de sympathisants, tandis que la social-démocratie est en perte de vitesse, pour n'avoir plus que 18%, derrière l'ODS: 23,9%

La République tchèque et la législation sur les vins

En matière de production des vins, la République tchèque a décidé d'harmoniser sa législation avec celle de l'Union européenne, afin qu'elle ne demande pas, dans ce domaine, au moment de l'admission, une période de transition. Une tâche qui prendra, selon une information de la CTK, plus d'une année, et portera sur les textes de base, les modificatifs et l'étiquetage des vins.

Des eurosceptiques parmi les politiciens tchèques?

Certains membres de la Commission de la Chambre des députés pour l'intégration européenne, dont une partie de l'ODS, avec des ministres de la social-démocratie, sont convenus que, s'agissant de l'unité européenne, la République tchèque devrait être prudente et faire preuve de plus de retenue. Certains députés admettent que, au regard de la préparation à l'admission, les points de vue de l'ODS et de la social-démocratie sont proches, mais leurs prises de position respectives divergent sur les problèmes non économiques, comme la création de régions européennes.

Les victimes du communisme ne seront pas oubliées

Dans la soirée de mercredi à jeudi le gouvernement a adopté une proposition de loi du ministre de la Culture, Pavel Dostal, pour la reconstruction de l'ancien camp du travail obligatoire sous le communisme, à Vojna, dans la région de Pribram. Ce camp deviendra un lieu de recueillement à la mémoire des victimes du communisme. Le ministre des Finances a prévu, pour cette construction, 55 millions de couronnes sur le budget de l'an 2000 et vingt autres millions, sur le budget de l'an 2001.

La manifestation Global Street Party aura lieu

Les organisateurs de la manifestation Global Street Party, prévue ce vendredi à Prague, n'obtempèrent pas à l'interdiction qui leur est faite de manifester. L'un d'eux, Slavomir Tesarek, s'est dit convaincu que la police n'interviendra pas contre les manifestants. Tesarek, qui est du mouvement radical écologique Rainbow Keepers, estime qu'il n'est plus possible de faire demi-tour, alors que les affiches sont commandées. Rappelons que la dernière manifestation des écologistes radicaux a dégénéré à Prague et qu'il y eut des blessés parmi la police en même temps que des dommages furent occasionnés à l'ambassade des Etats-Unis.

Météo: ciel couvert, pluies, températures entre 17 et 21 degrés.