Nouvelles Vendredi, 22. DÉCEMBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Alena Gebertova

La situation dans la Télévision tchèque

La situation autour de la Télévision tchèque demeure toujours très tendue. Mercredi, le Conseil de la Télévision a nommé son nouveau directeur, Jiri Hodac. Cette nomination est dénoncée par une grande partie des travailleurs de la Télévision et par les syndicats. Ils critiquent le fait que le nouveau directeur ait été choisi en un laps de temps très court, quelques jours seulement après la révocation de son prédécesseur, Dusan Chmelicek.

Le comité de crise des employés de la Télévision tchèque a invité Jiri Hodac à ne pas entrer en fonction, pour des raisons juridiques. Il invite, en même temps, son Conseil, à abolir cette nomination et à démissioner. La pétition du comité, formulant ses revendications, a été signée, jusqu'ici, par quelques milliers de citoyens tchèques.

Dans l'après-midi, près de trois cents personnes ont manifesté, devant la statue de saint Venceslas au centre-ville, contre la façon, dont le nouveau directeur de la Télévision tchèque avait été nommé.

Vaclav Klaus veut privatiser la TV tchèque

Vaclav Klaus, président de la Chambre des députés et président du Parti civique démocrate, pense qu'il serait bon de privatiser la Télévision tchèque. Cette idée est négativement accueillie par la plupart des députés. Les sénateurs Jan Ruml et Michael Zantovsky, de la coalition de quatre partis de droite, ont publié une déclaration pour dire qu'il s'agit d'un essai de dominer la Télévision tchèque.

Echos à la rencontre Havel-Klestil

L'Union chrétienne-démocrate, KDU-CSL, apprécie la rencontre de mercredi des présidents de la République tchèque et de l'Autriche, Vaclav Havel et Thomas Klestil. Ils ont refusé, en commun, de lier le problème de la centrale nucléaire de Temelin aux négociations d'adhésion de la République tchèque à l'Union européenne. « J'espère que c'est un premier pas pour nouer des relations normales entre deux Etats voisins », a dit Cyril Svoboda, vice-président de la KDU-CSL.

Prix français pour des scientifiques tchèques

Les gagnants d'un concours dans la pharmacie et la médecine, organisé depuis 1994 par l'Ambassade de France, ont obtenu à Prague 50 000 couronnes, l'équivalent d'environ 9 000 FF. Ils auront, aussi, la possibilité d'effectuer un stage de deux mois dans un laboratoire de recherche français. Le concours se propose d'encourager les jeunes scientifiques tchèques dans leur carrière et de collaborer avec leurs collèges français. Les gagnants ont reçu des féliciations des ministres de l'Education et de la Santé publique, Eduard Zeman et Bohumil Fiser, et du chimiste français, M. Jean-Marie Lehn, Prix Nobel.

L'état de santé satisfaisant de Jan Kavan

Six jours après une opération du coeur, l'état de santé de Jan Kavan, ministre des Affaires étrangères, est satisfaisant. Si tout va bien, Jan Kavan se rendra, vers la fin du mois de janvier, en République sud-africaine. Mercredi, le chef de la diplomatie tchèque a reçu à l'hôpital une visite du Premier ministre, Milos Zeman.

Contacts avec les ressortissants tchèques

La République tchèque souhaite développer des contacts intenses avec les ressortissants tchèques vivant à l'étranger. Une déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ales Pospisil. Il a réagi ainsi à la volonté des Tchèques ethniques vivant au bord de la mer Noire en Russie, d'établir des contacts avec Prague.

Un buste de T.G. Masaryk au Mexique

Un buste du premier Président tchécoslovaque, Tomas Garrigue Masaryk, a été dévoilé dans la capitale mexicaine. C'est une copie de l'oeuvre du sculpteur tchèque très connu, Josef Maratka.

Météo

Il fait froid en République tchèque, les températures se situant, dans la nuit, autour de moins de 10 degrés et légèrement au-dessus de zéro, dans la journée. Les chutes de neige ne sont que très sporadiques, le ciel sur une grande partie du territoire est presque clair.