Obligation de visas pour les Roumains

r_2100x1400_radio_praha.png

Mercredi le cabinet tchèque a suspendu la validité de l'accord intergouvernemental tchéco-roumain et a décidé qu'à partir du 1er octobre les Roumains auront besoin d'un visa pour se rendre en République tchèque. Cette mesure serait due, selon le porte-parole du gouvernement, à une augmentation importante des demandeurs d'asiles roumains en République tchèque. Tandis qu'en l'an 2000 ils n'avaient été que 500 à demander l'asile sur notre territoire, dans la première moitié de cette année leur nombre a atteint déjà plus de 800. Les Roumains constituent aujourd'hui 11 % de tous les demandeurs d'asile en République tchèque et occupent 17 % des places dans les camps de réfugiés. Rappelons que la dernière réintroduction d'obligation de visas en Tchéquie concernait les ressortissants canadiens. La République tchèque a réagi en réciprocité à la mesure prise par le Canada à l'égard des Tchèques. L'année dernière, le gouvernement tchèque a rétabli les visas pour les ressortissants de Russie, d'Ukraine et de cinq pays de l'ancienne Union soviétique. Ces derniers temps, la hausse du nombre de demandeurs d'asile en République tchèque est vertigineuse. Tandis que l'année dernière il y a eu au total 8788 demandeurs d'asile, rien que dans les premiers huit mois de cette année leur nombre a dépassé déjà les 11 400.