Offensive du cinéma français

r_2100x1400_radio_praha.png

Ces derniers temps, les films français en Tchéquie se faisaient plutôt rares. Aujourd'hui, on est tenté de parler presque d'une offensive du cinéma français, car, actuellement, trois films français figurent aux programmes de cinémas tchèques. Grâce à ce festin cinématographique inattendu les spectateurs peuvent voir notamment "Amélie de Montmartre", oeuvre qui a obtenu, déjà, le Grand prix au festival international de Karlovy Vary, mais aussi une évocation de l'époque de Louis XIV. intitulé "Le roi danse" et une sonde psychologique dans les profondeurs de l'inconscient que le réalisateur Michael Haneke a intitulé "La Pianiste". Les deux derniers films ont un dénominateur commun, car les principaux rôles sont campés par le jeune comédien Benoît Magimel. Dans "La Pianiste" il partage le plateau avec Isabelle Huppert et Annie Girardot. Le journal tchèque Lidove noviny vient de publier non seulement une critique très positive de "La Pianiste", mais aussi un entretien avec Benoît Magimel, jeune homme considéré par certains comme le comédien le plus prometteur et le plus talentueux de sa génération. Interrogé, entre autres, sur le rôle de Louis XIV qu'il a incarné dans le film "Le Roi danse", il explique qu'il cherchait à comprendre la personnalité du roi et à mettre en relief surtout deux aspects - l'enfance du roi et la solitude qui accompagne inévitablement chaque souverain.