Où skier avec ses enfants en République tchèque à l’approche du printemps ?

Photo: Barbora Kmentová

Les fêtes de Pâques et avec elles le printemps approchent à grands pas, l’hiver n’a, une nouvelle fois, pas été spécialement rude, et pourtant il reste possible de skier en République tchèque. Même si on n’y trouve pas de stations de sports d’hiver comparables à celles des pays alpins, des domaines skiables à l’ambiance chaleureuse, sont encore en service à des tarifs relativement compétitifs. Les montagnes les plus proches sont à une bonne heure de voiture de Prague, mais de petites pistes conçues pour l’apprentissage du ski par les enfants se trouvent également dans les proches environs de la capitale. Bon à savoir, alors que les vacances scolaires ne sont pas encore finies dans certaines régions.

Photo: Barbora Kmentová
Les exploitants des domaines skiables accordent une attention de plus en plus importante aux enfants. Parcs équipés de tapis roulants pour les plus petits, coins jeux et garderies proposant des cours individuels en compagnie de moniteurs bilingues sont devenus choses courantes, de même que les « forfaits famille ». Directeur de l’Association des stations de sports d’hiver en République tchèque (AHS), Libor Knot nous donne quelques conseils pour aider les parents à faire le meilleur choix possible :

« Il faut d’abord se renseigner sur la station de ski. Je recommande le site www.holidayinfo.cz qui est actualisé quotidiennement. Vous y trouvez des informations relatives à la hauteur de la neige, au nombre de pistes ouvertes, aux tarifs, etc. Il y a aussi une liste des sites web de toutes les stations en République tchèque. Par exemple s’il y a une école de ski, si celle-ci est bien équipée, s’il y a un parking à proximité de la piste et plein d’autres renseignements utiles comme sur le logement et la restauration. »

Lipno nad Vltavou, photo: CzechTourism
Selon Libor Knot, toute station qui se respecte devrait avoir une école de ski digne de ce nom. En République tchèque existe l’Association des écoles et des moniteurs de ski. Il convient donc de se renseigner sur ce que proposent ces écoles :

« Il faut vérifier si ces écoles disposent de leur propre espace d’apprentissage, si cet espace est de taille et de qualité suffisantes avec une pente dont le dénivelé est adapté à l’apprentissage du ski. Il faut voir si ces écoles disposent d’une télé corde, d’un mini téléski, d’un tapis roulant et d’autres équipements de ce type. Il ne faut pas non plus oublier le service ‘après-ski’. Y a-t-il un espace de jeu pour les enfants ou bien des possibilités pour assurer leur garde. Et pour les jeunes skieurs un peu plus avancés, il faut penser à ce qu’il y ait suffisamment de pistes bleues et vertes adaptées à leur niveau. »

Lipno nad Vltavou, photo: CzechTourism
Parmi les domaines skiables préférés des familles tchèques figurent la station de Lipno nad Vltavou, en Bohême du Sud, qui dispose de grands espaces pour les débutants. Toujours dans le massif de la Šumava, Špičák possède une longue tradition et une bonne école de ski. Dans le nord du pays, les monts Krušné hory avec notamment la station de Klínovec offrent d’excellentes conditions pour les jeunes comme pour les moins jeunes skieurs. Un peu plus à l’est, les monts Jizerské hory, les trois stations voisines de Tanvaldský Špičák, Severák et Bedřichov permettent à chacun de choisir la piste qui lui convient le mieux. Le tout, évidemment, sans oublier les monts Krkonoše où se trouvent les grandes stations de Černá hora, Janské Lázně, Pec pod Sněžkou et Špindlerův mlýn.

Certains Tchèques préfèrent cependant les Alpes. D´après Libor Knot, il appartient à chacun de savoir précisément ce qu’il attend de son séjour à la montagne :

Photo: Barbora Kmentová
« Si je vais à la montagne pour deux jours et que j’ai une famille avec des enfants en bas-âge, je choisirai logiquement une station de ski tchèque où je serai en deux heures de route et où une bière coûte un euro au lieu de quatre dans les Alpes. Mais si je suis avec un groupe de jeunes gens, que je veux partir pour un week-end prolongé ou une semaine et que nous sommes tous de bons skieurs, alors j’opterai plutôt pour les Alpes. Il n’y a pas de comparaison possible, et ce même si la qualité des domaines skiables tchèques a nettement augmenté ces dix à quinze dernières années. »

Autrement dit, les petites montagnes pour les « petits » skieurs, les grandes pour les grands…