« Pampeadia », une vieille allégorie devenue source d'inspiration moderne

r_2100x1400_radio_praha.png

C'est la volonté d'attirer l'attention du lecteur contemporain sur le livre de Jan Amos Komensky - Comenius « Le labyrinthe du monde et le paradis du coeur » qui a été la première impulsion pour la réalisation du projet international « Pampaedia - La liberté par l'art ». Les époux Jiri et Radana Wald de la fondation Audabiac ont eu l'idée d'organiser dans plusieurs pays une série d'expositions interactives inspirées librement de ce livre allégorique écrit par le grand penseur et pédagogue tchèque au XVIIe siècle. Aujourd'hui ce projet audacieux devient réalité et la première exposition de la série sera inaugurée à la fin de ce mois-ci au Centre tchèque de Paris. Plus de détails avec le commissaire de l'exposition et directeur du Centre tchèque de Paris Michael Wellner Pospisil.

« Pampaedia est née au sein d'une association qui s'appelle Audabiac et c'est le résultat de la réflexion de plusieurs artistes, plusieurs plasticiens, de plusieurs personnes qui ne s'occupent pas seulement de leurs affaires mais aussi des affaires des autres. Le projet est né puisque nous nous sommes rendus compte que la créativité qui devrait faire partie de chacun de nous dans la civilisation occidentale est un peu ensommeillée. On s'est dit qu'en s'inspirant de l'oeuvre de Comenius on pourrait faire peut-être quelque chose d'extrêmement interactif, extrêmement créatif, justement pour attirer les visiteurs, notamment les jeunes, mais cela concerne tout le monde. Il s'agit des les faire venir et les faire participer à l'exposition comme co-auteurs, puisque ces objets qui sont extrêmement interactifsvont permettre aux visiteurs de créer des sons, de créer des images, de devenir immédiatement créatifs. Nous espérons que justement cette envie survivra en eux dans leur vie, dans leurs études etc. »

C'est donc un ouvrage fondamental de la littérature tchèque Le labyrinthe du monde et le paradis du coeur qui a été à l'origine de ce projet. Est-ce que vous avez lu et aimé ce livre ?

« Bien sûr je l'ai lu pour la première fois quand j'étais jeune à l'école à Prague, et je l'ai relu peut-être pas entièrement plus tard quand on a été associé à ce projet qui a sa première mondiale au Centre culturel tchèque à Paris. »

La première étape du projet sera donc organisée à Paris. Est-ce que vous pouvez me donner plus de détails sur cette première initiative ?

« Le projet se présentera donc sous forme d'une exposition qui s'intitule « Orbis pictus » et qui ouvre ses portes le 30 juin prochain. Cette exposition sera ouverte jusqu'au 16 septembre, du lundi au samedi, de 10 heures à 19 heures. Nous avons élargi un peu les heures d'ouverture habituelles, puisque habituellement on est fermé au public le lundi. Mais les lundis d'été seront consacrés aussi à l'exposition. Pour terminer il y aura un concert avec des textes de Comenius pour marquer la fin de l'exposition.»

Si vous voulez apprendre d'avantage sur le livre de Comenius et sur le projet Pampaedia, écoutez la rubrique « Rencontres littéraires » de ce samedi.