Pas de très forte augmentation des prix pour l'année prochaine

r_2100x1400_radio_praha.png

L'année 2002, qui est une année électorale, sera relativement clémente à l'égard des porte-monnaie des Tchèques. L'augmentation des prix des services réglementés par l'Etat sera moins grande que cette année. Les détails avec Jarka Gissubelova.

L'augmentation modérée - voilà l'une des caractéristiques de l'année prochaine, marquée par les élections législatives en juin 2002.. Les dépenses domestiques devraient augmenter de 10%, au maximum. Le gouvernement a laissé sans modification la liste des prix réglementés. La libéralisation du loyer, à laquelle on s'attendait à partir de 2002, n'aura pas lieu. Le prix du loyer ne pourra être revu à la hausse que de 7%, au déplaisir des propriétaires d'immeubles qualifiant ce fait de geste électoral populiste.

A quoi donc les Tchèques doivent-ils s'attendre en l'an 2002. S'agissant des frais domestiques, la plus forte augmentation sera celle du prix de l'électricité: de 10%. Après trois augmentations sensibles dans le courant de cette année, le prix du gaz s'accroîtra de 5%. En somme, les frais de logement d'une famille moyenne seront de 240 couronnes plus élevés, en 2002, par rapport à l'année qui se termine. Compte tenu de sa position monopoliste sur le marché, Telecom tchèque procédera, à partir de février, à une augmentation draconienne du forfait mensuel pour les usagers des lignes fixes: de 170 couronnes actuellement, à presque 300 couronnes. Une surprise désagréable attend ceux qui voyageront par le train. A partir de janvier, ils paieront de 70% plus cher le billet. Les automobilistes, eux, verront le prix de l'assurance responsabilité civile augmenté de 7,8%. Concernant le prix du travail, le salaire minimum augmentera, à partir de 1er janvier 2002, de 5000 couronnes actuelles à 5700 couronnes, ce qui devrait motiver les sans-emploi à ne pas rester au chômage.

A partir de l'an 2002, plusieurs amendements de lois, rapprochant la législation tchèque du droit communautaire, entreront en vigueur. A titre d'exemple, la République tchèque supprimera la taxe à l'importation des produits industriels provenant des pays de l'Union européenne. Les personnes morales venant de l'extérieur pour entreprendre en République tchèque auront le droit d'acheter ici les biens immobiliers, à l'exception des forêts et de la terre agricole.