Petit différend entre la Tchéquie et la Belgique

r_2100x1400_radio_praha.png

On assiste, actuellement, à un petit différend entre la Tchéquie et la Belgique. Pourquoi ? A cause des chasseurs que l'armée de l'air tchèque devrait acheter. Le Sénat devrait dire oui ou non à l'achat des appareils suédois Gripen, cette semaine.

On assiste, actuellement, à un petit différend entre la Tchéquie et la Belgique. Pourquoi ? A cause des chasseurs que l'armée de l'air tchèque devrait acheter. Le Sénat devrait dire oui ou non à l'achat des appareils suédois Gripen, cette semaine. Le ministère des Affaires étrangères se demande donc pourquoi le ministre belge de la Défense, André Flahaut, offre des F16 A américains obsolètes à certains politiciens tchèques. L'offre belge a déjà été refusée, plusieurs fois par la partie tchèque, en l'occurrence le ministère de la Défense. Le ministre, Jaroslav Tvrdik, proteste donc contre le fait qu'en dépit de cela, l'ambassadeur belge à Prague ait envoyé une nouvelle offre de ces avions, avec le prix, à seize personnalités politiques tchèques. Le ministre de la Défense est persuadé que son collègue belge est le bouc émissaire de la société américaine, Lockheed Martin, qui voudrait bien vendre ses vieux chasseurs à l'Armée tchèque. Jaroslav Tvrdik est catégorique : « C'est une tentative de pression pour mettre les Gripen hors du jeu ».