Petra Kvitová en demi-finale de Wimbledon

Petra Kvitová, photo: CTK

Voici douze ans que la République tchèque n’avait pas eu de joueuse de tennis en demi-finale du tournoi de Wimbledon. Et peu nombreux étaient ceux qui auraient parié sur Petra Kvitová, qui, malgré son statut de grand espoir, n’avait jusqu’à présent réalisé que des performances plutôt médiocres sur gazon. Pourtant, après un match à rebondissements contre l’Estonienne Kaia Kanepi, mardi, elle se retrouve dans le dernier carré du plus vieux et plus prestigieux tournoi de tennis au monde.

Petra Kvitová, photo: CTK
Cinq balles de match sauvées pendant ce quart de finale : c’est la raison pour laquelle certains médias tchèques, au lendemain de cette rencontre, ont attribué à Petra Kvitová le surnom de « lutteuse ». La jeune Tchèque de 20 ans a effet réussi à inverser plusieurs fois le cours du match. Elle sauve d’abord trois premières balles de match dans le tie-break du deuxième set avant de le remporter. Au troisième set, menée 4 jeux à 0, elle sauve encore deux balles de match mais ne laisse aucune chance à son adversaire sur la première occasion qui s’offre à elle pour conclure sur le score final de 4-6, 7-6, 8-6. On écoute ses commentaires à l’issue de la rencontre :

« Je suis rentrée dans ce match avec l’idée que tout peut arriver. J’ai souvent gagné de cette façon l’an passé en sauvant des balles de match. C’était dans des tournois plus petits mais ça donne certainement un peu de confiance. Quand je suis en train de perdre et que mon adversaire a une balle de match, je me dis que j’ai déjà renversé plusieurs matchs de cette façon, donc pourquoi pas celui-là… Chaque fois, j’essaie de me concentrer. En fait, je ne sais pas si je me concentre plus mais je fais en sorte de jouer parfaitement et d’aller jusqu’au bout. »

Petra Kvitová, photo: CTK
La jeune Tchèque est désormais sur les traces de Jana Novotná, qui avait remporté le tournoi en 1988. Cependant, elle se trouve désormais devant un obstacle de taille en demi-finale : la numéro 1 mondiale et tenante du titre Serena Williams. Voici comment Petra Kvitová appréhende cette prochaine rencontre :

« Si je sers de la même façon qu’aujourd’hui, je peux d’ores et déjà m’acheter un billet d’avion retour. Mais je vais essayer de l’attaquer. Dans les échanges, ce sera certainement mieux pour moi que contre Vénus Williams, parce que ses balles volent et il suffit d’un coup pour qu’elle vous cloue sur place. Mais ce sera difficile. Pour l’instant je vais faire en sorte de me reposer parce que je suis complètement épuisée. »

Petra Kvitová, photo: CTK
Soixante-et-unième au classement WTA en 2009, la performance de Petra Kvitová est d’autant plus remarquée qu’elle n’avait jusqu’à présent jamais dépassé le quatrième tour d’un tournoi du Grand Chelem. A Wimbledon, elle a déjà éliminé successivement les numéros 4 et 11 mondiales et a enfin rempli les espoirs qui avaient été placés en elle.