Pisciculture : vidange des étangs en Bohême du Sud

Photo: Ivana Vonderková

La vidange traditionnelle des étangs a débuté dans la région de Třeboň, en Bohême du Sud. Ce vendredi, les pêcheurs de Třeboň ont commencé à vider et nettoyer le plus grand étang tchèque, celui de Rožmberk. Ils estiment pouvoir récupérer près de 2 300 tonnes de poissons élevés dans 250 étangs de la région. Il s’agit essentiellement de carpes, mais aussi de sandres, tanches, brochets, silures ou perches.

Photo: Ivana Vonderková
Selon les estimations des pisciculteurs, le volume de la pêche 2016 devrait être moyen. « La saison a été influencée par un déficit en eau enregistré cette année, de même que les années précédentes. Les basses températures enregistrées au printemps ont eu également un impact négatif sur la pisciculture d’étang », a expliqué le directeur de Rybníkářství Třeboň, Josef Malecha.

L’entreprise Rybníkářství Třeboň fait figure du principal producteur de poissons d’eau douce en Europe. Sa production annuelle de 3 200 tonnes de poissons représente 15% des parts de marché tchèque.

En 2015, la production de poissons en République tchèque a augmenté de 65 tonnes comparé à l'année précédente, pour passer à 20 200 tonnes, et cela malgré un été sec et caniculaire. D'importants dégâts sur la production de poissons d'étang ont également été causés par les cormorans et les loutres : en 2015, ces dégâts ont été évalués à 202 millions de couronnes tchèques (7,4 millions d'euros). Pour 2016, les pêcheurs prévoient le même volume de production. Les poissons herbivores, les salmonidés, ainsi que les poissons prédateurs sont, outre la carpe, les espèces élevées en plus grande quantité en République tchèque.