Pleins feux sur les relations tchéco-japonaises

Junichiro Koizumi, photo: CTK

La visite du Premier ministre japonais, Junichiro Koizumi, en République tchèque, qui a commencé ce mardi, attire l'attention sur le niveau actuel des rapports entre le Japon et la Tchéquie.

Junichiro Koizumi, photo: CTK
Le développement des rapports entre les deux pays est assez dynamique, malgré la distance énorme qui les sépare. Cette année, les investissements japonais occupent en Tchéquie la troisième position, derrière ceux des Pays-Bas et des Antilles. Au cours des 12 dernières années, les entreprises japonaises ont investi en Tchéquie 66 milliards de couronnes, quelque 2,2 milliards d'euros, et ont créé dans le pays près de 25 000 emplois. Le plus grand investissement réalisé en Tchéquie, en coopération avec une firme japonaise, est la construction de l'usine Toyota Peugeot Citroën Automobile Czech dans la ville de Kolin, en Bohème de l'Est. Actuellement, deux nouvelles usines japonaises s'ouvrent en Bohême du Nord.

Des relations relativement intenses existent aussi dans le domaine culturel. Le public japonais adore la musique tchèque et les tournées de nos orchestres, de nos théâtres et de nos solistes font partie intégrante de la vie musicale du Japon. La République tchèque devient, aussi, une des destinations préférées des touristes japonais. L'année dernière, Prague a été visitée par près de 100 000 touristes japonais qui ont passé en République tchèque deux jours en moyenne. Explications avec M. Tomio Okamura de l'agence de voyage Miki Travel Prague: "Le séjour moyen des touristes

ASIMO, photo: CTK
japonais en Europe ne dépasse pas, en général, huit nuits. Cela veux dire qu'ils passent en moyenne deux jours dans chaque pays. La visite en République tchèque fait partie d'un séjour en Europe centrale. Les touristes japonais passent deux jours en Allemagne, deux jours en République tchèque, deux jours en Autriche et deux jours en Hongrie. On peut donc dire que les Japonais ne voyagent vraiment qu'après leur retour à la maison, lorsqu'ils regardent les enregistrements vidéo et d'innombrables photos qu'ils ont prises lors de ces visites rapides."

Quant au Premier ministre japonais, il passe en République tchèque trois jours, ce qui est, tout de même, un peu plus que le séjour d'un touriste moyen. Lors de sa rencontre avec son homologue tchèque, M. Junichiro Koizumi doit être accompagné par un certain Asimo, personnage qui éveille une grande attention de la presse tchèque. Il s'agit d'un robot humanoïde fabriqué par la société Honda. La délégation japonaise l'amène en Tchéquie pour rendre hommage à l'écrivain tchèque Karel Capek qui a inventé le mot "robot" et l'a utilisé, pour la première fois, dans sa pièce de théâtre intitulée R.U.R.