Prague demande officiellement à être candidate à l'organisation des JO de 2016

Photo: CTK

C'est officiel : la capitale tchèque veut être candidate à l'organisation des Jeux olympiques d'été de 2016. Le maire de Prague, Pavel Bem, et le président du comité olympique tchèque, Milan Jirasek, ont signé la lettre de candidature mardi.

Milan Jirasek et Pavel Bem, photo: CTK
Depuis le temps qu'on en parlait, cette fois c'est fait : la lettre de candidature, rédigée en anglais, en tchèque et en français est donc signée et en route vers le siège du Comité olympique international, à Lausanne. Une candidature qui deviendra officielle une fois la réponse du CIO obtenue. Pavel Bem, le maire de Prague :

« L'olympiade est bien sûr un énorme défi pour Prague et pour toute la République tchèque. Un défi qui touche notre fierté nationale, qui touche ce dont nous pouvons être fièrs. Mais ce n'est pas juste une question sportive, c'est une question profondément pragmatique et très très économique. Et je tiens à vous dire que, pour l'organisation des JO de 2016 ou pour ceux d'après, nous savons exactement ce que nous faisons, nous savons quelles sont les dépenses et les recettes sur lesquelles nous pouvons compter. Nous savons quels seront les bénéfices marketing et la valeur ajoutée que peuvent nous apporter l'organisation des JO. »

Barbora Spotakova et Roman Sebrle, photo: CTK
Lors de la cérémonie officielle de ce mercredi, plusieurs athlètes étaient venus apporter leur soutien à la candidature de Prague, dont certains encore fatigués par le décalage horaire. C'était le cas de Roman Sebrle, revenu la veille d'Osaka avec un titre de champion du monde de décathlon.

D'autres stars de l'athlétisme d'aujourd'hui était là, comme Barbora Spotakova, elle aussi fraîchement médaillée d'or au javelot. Des stars qui ont fait l'histoire de l'athlétisme tchèque sont également venues. Dana Zatopkova, épouse d'Emil Zatopek, médaillée olympique au javelot en 1952:

Dana Zatopkova, Pavel Bem, Milan Jirasek, Jiri Jezek, photo: CTK
« Moi, je ne serai plus là pour voir si ce rêve deviendra réalité, je vais avoir 85 ans, donc je n'ai pas beaucoup d'espoir... J'en suis désolée mais ce n'est pas grave et je souhaite que cela arrive, parce que même si nous sommes une petite nation nous avons relativement beaucoup de succès. Nous sommes quand même assez forts en sport. Evidemment, les gens ont d'autres soucis, notamment économiques, et les JO leur font peur. Mais si on obtenait l'organisation, je pense que la nation s'unirait comme un seul homme et que tout le monde s'y mettrait. »

La liste définitive des villes-candidates à l'organisation des JO 2016 sera bouclée le 13 septembre prochain. La concurrence sera rude pour la petite capitale tchèque, avec notamment Chicago, Tokyo, Madrid ou encore Doha et Bakou également en lice.