Prague s’ouvre à un gigantesque happening

La tour de Petřín

Ce week-end la capitale tchèque s’ouvre à ses habitants. Dans le cadre du projet Oslavy Prahy (Les fêtes de Prague), les Pragois et les touristes ont la possibilité de visiter, le plus souvent à titre gratuit, la majorité des institutions culturelles pragoises. Les organisateurs de ces nombreuses manifestations culturelles et sportives se proposent d’attirer l’attention du public sur différentes facettes de la capitale, qui est présentée sous ses différents aspects : Prague la belle, Prague ville historique, Prague ville libre, Prague capitale futuriste et Prague ville vivante.

Une cinquantaine de manifestations figurent au programme de ce projet qui se veut un gigantesque happening. Y participent avant tout les grandes institutions, parmi lesquelles le Musée national, le Théâtre national, la Radio publique tchèque et la Galerie nationale. L’attachée de presse de cette dernière institution, Petra Jungwirtová, explique :

«Assurément, ce qui est intéressant, c’est l’idée d’associer les institutions culturelles et de faire une espèce de grandes portes ouvertes pour les visiteurs qui aiment les arts. C’est un projet généreux et il est dans notre intérêt de soutenir les projets de ce genre qui attirent beaucoup l’attention du public. C’est donc pour nous un défi sympathique que nous avons décidé de relever.»

La tour de Petřín
Les visiteurs de la Galerie nationale ont l’embarras du choix car cette institution les invite à visiter ses huit expositions permanentes. Pour leur faciliter la tâche, Petra Jungwirtová les invite au Palais des Foires, qui abrite le Musée d’art moderne où a été récemment inaugurée une nouvelle exposition d’art des XIXe et XXe siècles.

Le choix des manifestations qui ont lieu au cours du week-end est énorme. Le public peut assister, entre autres, à un concert des cloches des églises de Prague dans les environs de la Place de la Vieille ville. Dans le parc de la colline de Petřín, des poètes réciteront à divers endroits les vers de Lawrence Ferlinghetti, de Karel Jaromír Erben et d’autres auteurs. Le public a aussi la possibilité de visiter l’observatoire astronomique de Petřín et la tour qui domine la colline, une réplique en plus petit de la Tour Eiffel. Les amateurs de skateboard, eux, se donnent rendez-vous au Parc de Letná, tandis que des concerts de musique pop et classique sont organisés à plusieurs endroits. Si vous désirez donc vous plonger vraiment dans la vie culturelle de la capitale tchèque, ne manquez pas l’occasion!