Protestations contre Temelin

r_2100x1400_radio_praha.png

Les protestations contre la prochaine mise en fonctionnement du premier réacteur de la centrale nucléaire de Temelin s'intensifient. Elles sont les plus fortes, naturellement, en Autriche, la centrale étant située à quelques dizaines de kilomètres seulement de la frontière. Vendredi prochain, les adversaires autrichiens de la centrale comptent bloquer pendant deux heures l'ensemble des passages-frontière tchéco-autrichiens, dont il existe 26. « Le blocage n'est pas dirigé contre la population tchèque, mais contre la politique nucléaire irresponsable du gouvernement tchèque qui dédaigne les craintes et les revendications des Autrichiens », peut-on lire dans leur déclaration publiée sur Internet. Le premier blocage a eu lieu le 2 septembre, ne touchant que trois passages frontières, celui de vendredi dernier en a touché déjà sept. A mentionner encore la tenue d'une manifestation de protestation, ce mardi, devant le bâtiment de l'Ambassade tchèque à Vienne.