Protestations devant le ministère des Transports et des Communications

Le ministre des Transports et des Communications, Jaromir Schling

Le ministre des Transports et des Communications, Jaromir Schling
La démission du ministre des Transports et des Communications, Jaromir Schling. C'est ce qu'ont demandé les manifestants qui, lundi, ont bloqué avec leurs voitures le bâtiment du ministère à Prague. La manifestation a duré dix heures. Les importateurs de voitures d'occasion protestent contre le système d'immatriculation de ce type de voitures, nouvellement en vigueur. Les représentants d'auto-écoles, eux, ont manifesté leur mécontentement, face aux nouveaux tests servant à obtenir le permis de conduire qu'ils jugent peu transparents et permettant toute sorte de tricheries... Le premier compromis atteint : une délégation des deux groupes sera reçue, lundi prochain, par le Premier ministre, Milos Zeman. Si, pourtant, les revendications des participants au blocage de lundi ne sont pas satisfaites, ils seront prêts à descendre de nouveau dans la rue, le 3 septembre prochain.