Réactions au blocage des passages frontière

r_2100x1400_radio_praha.png

Le blocage de certains passages frontière tchéco-autrichiens en signe de protestation contre la mise en service de la centrale nucléaire de Temelin se poursuivrait, probablement, jusqu'à jeudi. Les pertes causées ainsi aux camionneurs tchèques sont évaluées à des dizaines de millions de couronnes. Celles des camionneurs autrichiens à près de vingt-trois millions de couronnes par jour. Or, ils invitent les gouvernements des deux pays à aboutir à une solution. CESMAD, association regroupant deux mille camionneurs tchèques, est allée jusqu'à porter plainte contre X. « Le blocage des passages frontière est une violation des accords internationaux », déclarent ses responsables.