Septembre : du rififi à Prague

r_2100x1400_radio_praha.png

Il faut croire que les assises du FMI et de la Banque mondiale à Prague, en septembre prochain, s'annoncent mal. Les milliers d'adversaires de la mondialisation qui, déjà, programment de venir à Prague, avertissent de ce que les manifestations seraient encore plus dures qu'à Seattle. Le dernier avertissement s'est fait en marge du sommet du G8 d'Okinawa. "Le refus d'aider les pays les plus pauvres aura des conséquences graves. Ceux qui feront le voyage de Prague, leur nombre dépassera les estimations de plusieurs milliers", a déclaré la directrice du mouvement international Jubilee 2000, Ann Pettifor. On prévoit l'arrivée dans la capitale tchèque de 30.000 radicaux, tandis que ces derniers annoncent 50.000.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture