Situation dans les établissements diplomatique tchèques

r_2100x1400_radio_praha.png

Quelques informations sur les répercussions des attaques terroristes en République tchèques et à l'étranger ont été réunies par Vaclav Richter.

Selon le vice-ministre tchèque des Affaires étrangères, Hynek Kmonicek, on ne prépare pas pour le moment l'évacuation des établissements diplomatiques tchèques à l'étranger. Les ambassades tchèques disposent cependant d'un plan d'évacuation qui serait mis en exécution au cas où les Etats-Unis entameraient une opération militaire contre les terroristes. Or, le vice-ministre a refusé de donner plus de détails sur ces mesures. L'Ambassade des Etats-Unis à Prague a été rouverte au public jeudi, mais les demandes de visas américains seront expédiées avec un certain retard. Le palais baroque qui abrite l'ambassade est étroitement surveillé par la police. La majorité des Tchèques interrogés dans une enquête estiment que la République tchèque devrait se joindre aux opérations de rétorsion contre les auteurs des attentats américains si elle est appelée à la participation par les Etats-Unis. 81 % des personnes interrogées se sont prononcées pour le déploiement des forces militaires tchèques, 12 % ont été contre et 7 % ont été sans opinion. 56 % des personnes interrogées considèrent les attaques terroristes à New York et à Washington comme une menace d'une gravité exceptionnelle également pour la République tchèque.