Spécification des cures thermales en République tchèque I

Les Bains de Jachymov, photo: CzechTourism

La République tchèque est un véritable paradis de sources thermales. Il y a les plus connues, comme Karlovy Vary ou Marianske Lazne, en Bohême de l'Ouest, mais bien d'autres encore... Nous vous les avons présentées dans des éditions précédentes de notre ballade touristique à travers la Tchéque. Cette fois-ci, nous espérons que nous y arriverons en deux parties, nous vous présenterons les indications, comme on le dit en langage médical, de ces sources et centres de cures thermales. Donc où se rendre, par exemple, quand on souffre de rhumatismes ?

La station thermale de Bechyne, photo: ŠJů, CC BY 3.0 Umported
Nous n'allons pas présenter les villes thermales tchèques par ordre d'importance, mais tout simplement par ordre alphabétique. Donc commençons par la lettre « B » avec la petite station thermale de Bechyne. La station thermale de Bechyne se trouve en Bohême du Sud, dans la vallée pittoresque de la rivière Luznice, à une vingtaine de kilomètres de la ville historique de Tabor. Les informations les plus anciennes sur les thermes locaux datent de 1730. Le développement le plus important a eu lieu, pourtant, aux XIXe et XXe siècles. La période des « temps nouveaux » commence en 1992, avec la privatisation de la station thermale, la reconstruction progressive et la modernisation des équipements. Quelles sont donc les maladies et les affectations traitées à Bechyne ? Il s'agit, en premier lieu des maladies de l'appareil moteur, mais on y soigne aussi les maladies de la peau.
La station thermale de Belohrad, photo: Archives de Radio Prague
De la Bohême du Sud, nous allons nous rendre en Bohême du Nord-Est, à la station thermale de Belohrad, ce qui veut dire, mot à mot, « Château blanc ». Les cures qui sont offertes dans cette station thermale sont basées sur les propriétés des marais des alentours. Il s'agit donc surtout de l'utilisation des boues curatives. Les thermes de Belohrad sont idéaux pour passer quelques semaines de repos, dans un environnement calme et sympathique. L'histoire de ces bains remonte à 1885, quand la comtesse prusienne, Anna von Asseburg découvrit les propriétés curatives des boues locales. Les indications médicales sont les suivantes : affections de l'appareil moteur, rhumatismes, douleurs de la colonne vertébrale, convalescence après les accidents et les opérations.

Les thermes de Bohdanec, photo: Wikipedista Zp, CC BY 3.0 Unported
Du Sud ou du Nord de la Bohême, partons faire un tour vers le centre de la région, donc la Bohême centrale, mais à la limite de la Bohême de l'Est, à 8 kilomètres de la ville de Pardubice, celle des pains d'épices. La station thermale se nomme Lazne Bohdanec et s'étend, depuis 1897, dans la vallée de l'Elbe. C'est en cette année, que Jan Vesely, un habitant de la région, a commencé à utiliser les riches gisements de tourbe locaux à des fins curatives. En 1913, le premier pavillon thermal, Gocar, du nom d'un célèbre architecte tchèque, fut mis en service. En dehors des effets curatifs de la tourbe, on utilise aussi les propriétés du climat local. Lazne Bohdanec (Les thermes de Bohdanec) c'est une société par actions et, depuis un siècle, ils offrent leurs services pour des cures de traitement des maladies et affections de l'appareil moteur. Ces dernières années, on a reconstruit tout un service, celui de la balnéologie dans les Pavillons Langer, Vesely et Jubilaire II. Les Thermes Bohdanec vous offre un séjour de choix dans des équipements modernes, à une altitude de 218 mètres seulement. D'après les spécialistes, l'idéal pour le traitement des affections de l'appareil moteur. Indications médicales : infections et rhumatismes, artroses, syndrômes vertébrogènes, maladie de Bechter, convalescence, états pré-opératoires, post-opératoires et douloureux.

Frantiskovy Lazne, photo: CzechTourism
De la Bohême centrale, nous nous rendrons maintenant en Bohême du l'Ouest, dans un des centres les plus connus de la République tchèque, situé dans ce qu'on appelle souvent, le « Triangle thermale tchèque ». Nous n'avons pas choisi la plus grande station de la région, mais la plus petite justement. Elle se nomme Frantiskovy Lazne, « Les Bains de François », du nom d'un empereur autrichien qui a contribué à la célébrité de cette station thermale de la Bohême de l'Ouest. La petite ville s'étend sur une superficie de 200 hectares. A l'origine de sa fondation, le docteur Bernard Adler. Le résultat ? Une localité construite selon des plans précis qui n'a pas son pareil en ce qui concerne sa disposition architecturale et son urbanisme dans la région. Elle offre un climat tempéré à une altitude de 440 mètres. Indications médicales : maladies du coeur et affections cardiovasculaires, troubles de l'appareil moteur. La station thermale de Frantiskovy Lazne s'est rendue célèbre pour son traitement des affections gynécologiques.

Les Bains de Jachymov, photo: CzechTourism
Au lieu de nous rendre dans une autre station du « Triangle thermal » de la Bohême du l'Ouest, nous avons choisi de faire une petite excursion à Jachymov. Les Bains de Jachymov se sont rendus célèbres surtout par les découvertes des époux Curie sur la radioactivité. En 1864, les mineurs ont ouvert une source importante d'eau curative. A partir de 1906, ses effets guérisseurs ont commencé à être utilisés dans la balnéologie. Jachymov a, depuis toujours, été une ville minière. On y exploita surtout ses gisements d'argent. C'est d'ici, peut-être, du nom allemand « Joachimsthal », que vient le nom des thalers, les pièces de monnaie du Moyen-Age, qui auraient donné leur nom au dollar. De toute manière, Jachymov doit sa célébrité aux découvertes des Joliot-Curie, mais aussi à une époque beaucoup moins glorieuse, celle des mines d'uranium et des bagnes communistes, dans les années cinquante du XXe siècle. Ce fut en 1911, qu'on ouvrit le premier pavillon thermal, avec ses cures d'eau au radium. Les propriétés des eaux de Jachymov, pour le traitement de certaines maladies sont toujours utilisées de nos jours : appareil moteur, maladie de Bechter neuritides et neuralgénies, ostéoporoses et problèmes d'articulations. Fin de la première partie de la classification des stations thermales de la République tchèque. Rendez-vous dans quinze jours, avec de nouvelles stations thermales, à l'Ouest de la Bohême bien sûr, mais aussi en Moravie.

10
50.129648100000
12.344248300000
default
50.129648100000
12.344248300000
50.076084100000
15.680405600000