Succès du football tchèque

r_2100x1400_radio_praha.png

Les internationaux tchèques ont fait bonne figure dans leur match de qualification contre l'Irlande du Nord. Le foot avec Alain Slivinsky.

Après un match nul avec le Danemark, le moral était au plus bas dans l'équipe tchèque. En effet, le chemin conduisant au Championnat du monde de football s'était quelque peu compliqué. Menant son groupe, jusqu'à ce match, la Tchéquie se retrouvait troisième derrière le Danemark et la Bulgarie... une mauvaise place pour se qualifier. Mercredi, le sourire est revenu sur les lèvres des joueurs et de l'entraîneur national, Jozef Chovanec. Pourtant ce fut un match dramatique et à suspens. Il se jouait à Teplice, en Bohême du nord et, au début de la 88ème minute de jeu, le score était encore de 1 à 1. Les Irlandais pratiquaient la destruction, sur le terrain, et les Tchèques n'arrivaient, toujours pas, à s'imposer, en dépit de nombreuses occasions de marquer. Jan Koller ne s'impose pas, tout seul, devant le gardien irlandais... Il sort. Mais à la 88ème minute, justement, tout change : Kuka marque et la Tchéquie mène 2 à 1 ! A la dernière minute, Baros, qui venait de revenir sur le terrain, plante le clou final : 3 à 1. Joie et émotion de l'équipe tchèque : elle revient à la deuxième place, dans son groupe de qualification. L'optimisme revient, mais engage aussi. Les joueurs sont unanimes : il nous faut gagner les trois matchs de qualification restant. Contre qui ? L'Islande, Malte et la Bulgarie.