Sydney - le vendredi 22 septembre

r_2100x1400_radio_praha.png

C'est avec impatience que les amateurs du sport tchèque attendaient ce vendredi, jour de l'ouverture des compétitions d'athlétisme. Rien d'étonnant. C'est dans ce sport, justement, que la Tchéquie avait plusieurs candidats aux médailles. Elle en a malheureusement moins à l'issue de la journée. Jan Uhlir.

Après le rameur Vaclav Chalupa, souffrant d'une virose, Ludmila Formanova, championne du monde en titre, s'est vue obligée d'abandonner les qualifications de la course de 800 m dames. A l'apogée de sa carrière sportive, celle qui a su à deux reprises vaincre la phénoménale Mozambicaine Mutalo, n'a pas été éliminée par ses rivales, mais par une blessure à la cheville. Pire encore, tout indique qu'elle ne pourra se présenter ni au relais 4x400 m. Dommage. Une consolation, peut-être, la présence de Helena Fuchsova, en demi-finale de la même discipline. Deux autres Tchèques, Jitka Burianova et Hana Benesova, restent encore en jeu pour la demi-finale des 400 m dames. Les autres athlètes tchèques qualifiés : un seul essai, 89,39 m, a suffi à Jan Zelezny pour passer à la finale du javelot en première position. Comme prévu d'ailleurs. Sarka Kasparkova, triple-saut dames, eut à dépenser plus d'efforts. Sa meilleure performance de cette année lui a valu la cinquième place aux qualifications. Fin de l'olympiade pour Miroslav Menc, 10e place au lancer du poids, et Jiri Malysa, dix-neuvième en marche de 20 km.

Brièvement encore... Deux perfomances sont à noter au tir. Sans un seul mauvais coup, Petr Malek se qualifie pour la finale du skeet - une chance, en tout cas, qu'il ne devrait pas rater. Son collègue Miroslav Janus, 8e position, l'a malheureusement fait en finale du tir à la cible mobile. Le judoka Petr Jakl succombe au Brésilien Hernandes et quitte le tatami en troisième manche. Vlastimil Burda termine le 25e aux 1500 m nage libre. Le tenisman Jiri Vanek a le triste « privilège » de clôturer la participation tchèque aux simples. Triste, parce que seulement en deuxième manche...

Auteur: Jan Uhlir
lancer la lecture