Tennis - Roland Garros : pour Vaidisova, c'est fini !

Nicole Vaidisova, photo: CTK

Enorme déception pour Nicole Vaidisova à Roland Garros. A deux points de la victoire et d'une qualification pour sa première finale dans un tournoi du grand Chelem, la jeune Tchèque a finalement été battue, jeudi, en trois manches par la Russe Svetlana Kuznetsova (7-5, 6-7, 2-6).

Nicole Vaidisova, photo: CTK
Alors qu'elle menait cinq jeux à quatre avec son service à suivre pour le gain du match, Vaidisova, terrassée par l'importance du moment, laissa échapper le deuxième set face à une Kuznetsova de son trois ans son aînée et déjà plus expérimentée. Ce fut le tournant du match. Dès lors, le cours des choses s'inversa et la Russe ne lâcha plus son emprise sur la partie, comme l'admettait la Tchèque à la sortie du court central :

« Elle a vraiment très bien joué. A partir de la fin du deuxième set, elle n'a plus fait les fautes qu'elle faisait en début de match. De mon côté, j'ai bien entendu essayé de jouer de mon mieux possible, mais cela n'a pas suffi. Dans le troisième set, Kuznetsova ne m'a pratiquement laissé aucune chance. C'est une battante, je dois la féliciter pour la manière dont elle est revenue dans le match. Quant à moi, je commençais à être très fatiguée. »

Svetlana Kuznetsova, photo: CTK
A bout de forces et sans doute consciente d'avoir laissé filer sa chance, Vaidisova n'a pas pesé bien lourd dans le troisième set. Déçue, la Tchèque gardera toutefois un bon souvenir de cette quinzaine parisienne qui a permis au grand public de la découvrir :

« Je pense qu'il me faut retenir le côté positif. Certes, je hais la défaite et suis déçue car je suis sans doute passée à côté de quelque chose de grand, mais ça reste quand même une demi-finale de Roland Garros. Ce tournoi m'a permis de prendre conscience que je pouvais arriver jusqu'à ce niveau dans une épreuve du Grand Chelem et même aller plus loin encore. C'est sûr que si cela était possible, j'aimerais revenir au moment où j'ai servi pour la victoire pour jouer autrement et mieux ce moment-là du match. Mais ce n'est pas possible. »

En finale, samedi, Svetlana Kuznetsova affrontera la Belge Justine Henin-Hardenne.