Un cadeau pour les amateurs de Shakespeare

'Othello', photo: CTK

Othello, la tragédie du Maure de Venise, ouvre, ce mercredi, les Festivités d’été de Shakespeare, festival qui est organisé déjà pour la 15e fois et fait preuve d’une grande vitalité, en République tchèque et en Slovaquie. Tandis que lors des précédentes éditions du festival des pièces de Shakespeare étaient présentées à Prague, Brno et Bratislava, cette fois-ci, le festival se déroule aussi à Ostrava et Košice.

'Othello', photo: CTK
Lorsqu’en 1994 le président Vaclav Havel donnait l’impulsion pour l’organisation des Festivités d’été de Shakespeare dans la cour du palais du burgraviat au Château de Prague, il ne pouvait pas savoir que le festival allait s’enraciner si profondément dans la vie culturelle tchèque et slovaque. Cette année il y a à son programme 158 représentations, dont deux tiers à Prague. L`attachée de presse du festival Magdalena Bičíková présente son riche répertoire.

'Othello', photo: CTK
«C’est incroyable, cette année nous présentons au total dix pièces de Shakespeare dont cinq premières. Nous présentons Othello, deux versions différentes de la Comédie des erreurs, une à Ostrava et l’autre à Prague, la première du ‘Songe d’une nuit d’été’ mise en en scène par Lubo Pavlovic, ‘La Tempête’, ‘Comme il vous plaira’, ‘Le Marchand de Venise’. Et nous accueillerons également des troupes invitées. Le ‘Teatr ludovy’ de Cracovie présentera ‘Richard III’ et l’ensemble de Brno ‘Husa na provázku’ un spectacle inspiré par ‘Macbeth’. Le festival se terminera par la représentation d’‘Antoine et Cléopâtre’ qui ne sera donnée cet été qu’à Bratislava. Nous ne la verrons à Prague que l’année prochaine. »

'Othello', photo: CTK
La mise en scène de la tragédie Othello qui ouvre, ce mercredi, les festivités d’été de Shakespeare, a été confiée à Petr Kracík. Pour ce metteur en scène le drame du Maure de Venise est éternel car il dévoile des aspects fondamentaux des rapports entre les hommes.

« La vie semble toujours pareille, mais elle finit chaque fois par nous surprendre. Othello est non seulement un grand drame d’amour, mais aussi un drame de la morale sociale qui démontre comment on peut détruire un homme. Ce n’est pas seulement la tragédie personnelle d’Othello qui se veut défenseur de la noblesse d’âme et de la beauté et finit par un acte tout à fait barbare en égorgeant sa femme. C’est aussi une pièce qui démontre comment on peut liquider un homme par une simple calomnie. »

Pour la cinquième fois le festival est accompagné d’une exposition des photos géantes des collections du groupe PPF. Cette fois-ci il s’agit des oeuvres choisies de Václav Chochola, classique du portrait photographique tchèque. L’exposition intitulée «Le Promeneur nocturne» sera installée du 2 juillet au 28 septembre dans les jardins du Château de Prague.