Un enfant grièvement blessé par un chien

r_2100x1400_radio_praha.png

Lundi, nous vous avons informé de la mort d'un enfant de huit ans, dans la ville de Rumburk, suite aux morsures d'un chien. Trois jours après, un enfant de sept ans avait été attaqué par un berger qui lui a causé des blessures graves à la tête. Ce n'est que par un heureux concours de circonstances qu'il a pu sauver la vie. Le drame s'est produit tard dans l'après-midi, dans un village près de la ville de Pardubice, au moment où le garçonnet se promenait en bicyclette... Ces deux tragédies donnent raison à ceux qui réclament des conditions plus sévères pour les propriétaires des chiens en République tchèque. La possession d'un chien y est aujourd'hui très en vogue, leur nombre ne cesse donc d'augmenter. Rappelons que, l'année dernière, les députés ont rejeté la loi concernant la réduction de chiens dits de combat. Ce serait une atteinte à la liberté personnelle, tel a été l'un de leurs principaux arguments. Sont-ils prêts à changer d'avis, à la lumière des derniers événements ? La question demeure d'actualité.