Un hôpital militaire clandestin est édifié en Bohême du nord-est

Techonin, photo: CTK

Techonin, photo: CTK
Un hôpital militaire clandestin spécialisé dans la recherche et le traitement des infections mortelles, telles que le charbon, la peste ou le virus Ebola, est en train de naître à Techonin, région nord-est de la Bohême. L'hôpital fait partie du système de défense contre les armes biologiques édifié par l'armée. Tandis que le ministre de la Défense se félicite du progrès des travaux, les habitants de la région ne cachent pas leurs inquiétudes devant le danger d'une contamination. Même les experts avouent que la sécurité ne peut pas être garantie à 100%. Les généraux répondent: l'OTAN ne nous obligeait pas, pour notre pays, c'est une affaire de prestige, nous avons des experts de pointe dans ce domaine. L'idée de créer un centre de protection contre les armes biologiques dans l'armée a vu le jour peu après les attentats terroristes aux Etats-Unis qui ont rendu le danger d'armes biologiques de toute actualité.