Un Tchèque sur six est chicané sur son lieu de travail

r_2100x1400_radio_praha.png

Une récente étude sociologique révèle qu'un Tchèque sur six est la victime de diverses brimades, à son poste de travail. Les méthodes sont des plus variées, allant de la simple chicanerie à des graves atteintes à la personne. Les victimes sont, le plus souvent, les femmes, les moins de trente et les employés ne possédant pas un haut degré d'instruction. Les psychologues mettent en garde : ce problème est, souvent, sous-estimé en Tchéquie. Les victimes n'en parlent pas, ayant peur des conflits ou de perdre leur emploi. Un phénomène, qu'on croyait plus fréquent dans l'armée ou à l'école, existe donc dans le monde du travail et, selon les spécialistes, prend des dimensions alarmantes.