Un touriste averti en vaudrait deux?

r_2100x1400_radio_praha.png

En raison de la multiplicité des vols dont sont victimes les touristes en Tchéquie, la police a décidé de remettre au visiteur, à son arrivée aux frontières, une carte de mise en garde. Les responsables de la police estiment qu'ainsi au moins le touriste est d'avance prévenu contre deux choses: ne rien laisser dans sa voiture et faire attention à ses poches. Mais cette opinion ne fait pas l'unanimité. Certains y voient un indice de nature à terroriser les touristes du troisième âge et à gâcher leurs vacances. D'autres y voient un aveu d'impuissance de la police tchèque, qui reconnaît ainsi son incapacité à éponger la capitale de ses voleurs à la tire. N'importe comment, les policiers semblent décidés à jouer la carte de la démocratie. Pas question de contrôle inopiné et surtout de contrôle en fonction du faciès. Pas question non plus d'arrêter les suspects tant qu'ils ne se font pas attraper - c'est le cas de le dire - la main dans la poche.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture