Une aide de l'Union européenne

r_2100x1400_radio_praha.png

120 millions d'euros seront accordés par le Fonds européen ISPA à la construction des routes et des chemins de fer en Moravie du nord et à la reconstruction du système de canalisation d'Ostrava et de Brno. Ces projets pourraient être réalisés avant la fin de l'an 2004. Jusqu'à présent, l'Union européenne n'a financé par les moyens du Fonds que les projets en Lituanie, en Pologne, en Slovaquie et en Roumanie. L'Union européenne pourrait contribuer également au financement de la construction du périphérique dans la ville de Plzen, en Bohême de l'ouest, et de l'autoroute qui doit relier Prague et Dresde. Pour l'instant, cependant, les deux projets se heurtent à de diverses résistances, ce qui ne permet pas leur réalisation. La partie tchèque a critiqué déjà l'attitude des partenaires de l'Union. Selon le vice-ministre tchèque de l'Environnement, Jiri Hlavacek, les experts de l'Union promettent depuis une année et demie à la partie tchèque de mettre à sa disposition les instructions sur les démarches qu'il faut faire pour puiser dans le Fonds ISPA, mais la partie tchèque manque toujours de cet instrument important. Cela est dû, selon Jiri Hlavacek, au fait que la commission du Fonds ISPA ne disposerait que d'un nombre d'employés insuffisant et que les membres de la Commission européenne se seraient habitués à une image négative de la République tchèque.