Une autoroute relie enfin Prague à Dresde, ou presque

La D8, photo : ČTK

Il aura donc fallu 32 ans pour achever la D8, une autoroute longue de 94 km reliant Prague à Dresde, en passant aux abords d’Ústí nad Labem au nord de la Bohême. Samedi, en présence de nombreux officiels tchèques mais aussi allemands, le dernier tronçon de cette route a été inauguré en grandes pompes. Avec un bémol toutefois : en raison d’un problème d’instabilité des sols, la circulation est localement limitée à une seule voie et pourrait même devoir être temporairement fermée.

La D8, photo : ČTK
« Vous savez, je vis ici depuis seize ans. Toutes ces années, les enfants ont été à l’école dans la ville voisine de Lovosice et la circulation liée à cette autoroute inachevée était une catastrophe avec des problèmes incroyables, des embouteillages… C’était horrible. Donc nous sommes très contents qu’enfin cela se termine. »

Leoš est soulagé. Ce samedi, il s’est même permis d’emprunter le nouveau tronçon d’autoroute à bicyclette, c’est sans doute la dernière fois qu’il le peut, parce que, dit-il, c’était une « opportunité historique ». Il n’est pas le seul à exprimer son contentement. Sur une dizaine de kilomètres, en raison de l’inachèvement de l’autoroute D8, les véhicules étaient contraints de traverser les villages environnants, avec les désagréments qu’on imagine. Le maire de Velemín, Petr Křivánek, figure au nombre des satisfaits :

Film « Dál nic », photo : Pink Productions
« Il s’agissait d’une circulation de plusieurs dizaines, et même d’un millier de voitures par jour. C’est un décor dont nous allons être contents d’être débarrassés et cela va contribuer à améliorer la sécurité de nos villages. »

Mais il a fallu être patient. Voici deux ans, le réalisateur Ivo Bystřičan présentait son film « Dál nic » (« Plus loin rien », jeu de mot avec « dálnice » : autoroute), avec pour sujet ce chantier interminable. « Je pensais que construire 15 km d’autoroute pouvait durer longtemps, mais qu’ils n’en construisent que la moitié en sept ans, personne ne pensait cela possible, ni moi, ni les constructeurs, ni les écologistes, ni les habitants locaux », déclarait-il à l’époque.

L’inauguration de l’autoroute D8, photo : ČTK
Le cinéaste s’était intéressé notamment au combat de militants écologistes pour que le tracé de l’autoroute évite une zone naturelle protégée, avec de multiples plaintes et recours déposés. Présent pour l’inauguration samedi aux côtés de nombreux ministres ainsi que du ministre-président de Saxe Stanislaw Tillich, le chef de l’Etat Miloš Zeman pense d’ailleurs avoir identifié les responsables des retards accumulés :

« Il y a près de 15 ans, j’inaugurais en tant que chef du gouvernement le tronçon de 16 km entre Roudnice nad Labem et Lovosice. Je me disais alors : très bien, nous sommes presque à la frontière allemande. Il s’est passé près de quinze ans, nous ouvrons ensemble un nouveau tronçon et je me pose la question : ‘pourquoi cela a demandé quinze ans ?’. La réponse est simple : dans votre a région ont sévi et sévissent encore ceux qu’on appelle les ‘activistes verts’. »

L’autoroute D8, photo : ČTK
Il faut sans doute relativiser le rôle des « activistes verts », qui sont régulièrement dans le viseur de M. Zeman. En 2013, le chantier avait dû être interrompu suite à un éboulement de terrain. Et les soucis d’ordre géologique sont encore d’actualité. Le nouveau tronçon de la D8 a beau être ouvert, la circulation s’effectue seulement sur deux voies sur quatre au niveau d’un pont en raison de craintes liées à l’instabilité des sols. Aussi, le premier ministre Bohuslav Sobotka n’exclut aucune possibilité :

L’autoroute D8, photo : Le ministère des Transport
« S’il se passait quelque chose, quoi que ce soit qui puisse menacer la stabilité de cette autoroute, il conviendrait de prendre les mesures appropriées, y compris par exemple la fermeture à la circulation. C’est quelque chose qu’on ne peut pas non plus exclure parce que ce terrain est très complexe d’un point de vue géologique et qu’il faut encore que des contrôles de la Direction des routes et autoroutes (ŘSD) soient effectués pour que le ministère des Transports sache de quoi il retourne. »

Jan Kroupa, photo : ČT24
Jan Kroupa, à la Direction des routes et autoroutes, a voulu rassurer tout le monde en indiquant que circuler sur l’autoroute ne présentait pas de danger et que les contrôles effectués montraient une baisse de l’instabilité. A l’heure où nous diffusons cet article, aucune décision n’a encore été prise sur une éventuelle fermeture, mais le gouvernement devait évoquer la question ce lundi en conseil de ministres.

Quoi qu’il en soit, la D8 est importante dans le cadre des relations tchéco-allemandes : il est désormais possible de relier Prague à Berlin par l’autoroute. Pour le ministre-président de la Saxe, Stanislaw Tillich, c’est bien, mais il faut désormais faire mieux en construisant une ligne de train à grande vitesse entre les deux capitales.